Accueil > Fiches métiers > Chief happiness officer

Chief happiness officer

- Fiche métier

Synonyme(s) : CHO - Chief happiness manager - Responsable du bonheur

Ressources humaines

© senivpetro

Salaire moyen

50 000 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

Bac+3 à Bac+5

Top 5 compétences

Pack office
Animation d activites
Management
Achats
Relation client

Fiche métier Chief happiness officer

Le chef happiness officer n'a qu'un objectif : garantir le bonheur des salariés au travail. Depuis la mise en évidence du lien entre bien-être au bureau et performances économiques, les entreprises chouchoutent leurs collaborateurs et tentent d'améliorer les conditions de vie dans l'open space : lumière, agencement des espaces de travail, organisation de temps de détente... Un métier d'origine américaine encore peu développé en France mais qui se professionnalise très fortement ces dernières années.

Quel est le rôle du chief happiness officer ?

Le chef happiness est le garant du bien-être des salariés d'une entreprise. Il est le responsable de la qualité de vie au travail.
Son action influe aussi bien sur l'agencement des locaux, le rythme de travail que sur l'ambiance.
De là, son périmètre d'action est flou, amené à s'adapter aux besoins spécifiques de chaque organisation.

Au quotidien, le chef happiness officer peut donc avoir à :

  • interroger les salariés pour comprendre leurs points de tension au travail
  • mener une étude sur l'agencement des locaux : espacement des bureaux, luminosité, présence d'espaces de repos, ouverture ou cloisons...
  • rédiger un rapport à la direction qui comprend un état des lieux et des préconisations d'adaptation
  • organiser des évènements ponctuels : petits-déjeuners, séances de sport ou de massage...
  • faire un reporting des actions menées : satisfaction des salariés, taux d'absence, productivité...

Plus rarement, le chef happiness officer peut être consulté en cas de difficulté ponctuelle : arrêts maladie nombreux, conflit interpersonnel, chute brutale de la productivité... Il travaille alors en étroite collaboration avec le service RH (ressources humaines).

Quelles sont les compétences attendues ?

Deux mots d'ordre pour la chief happiness officer : la polyvalence et l'enthousiasme. Compte tenu de la variété de ses missions, il doit nécessairement être dynamique, très adaptable et réactif. Malgré de solides connaissances techniques (psychologie, ergonomie, Code du travail...), sa créativité compte parmi ses pirincipaux outils de travail, tout comme son sens de l'observation, de l'analyse et de la synthèse.

Le chef happiness officer travaille en contact constant avec les salariés. Lié à tous les services de l'entreprise, il doit pouvoir compter sur un excellent relationnel, ainsi que sur un grand sens de l'écoute. Il inspire confiance par son organisation, son impartialité et sa résistance absolue au stress. Lorsqu'il interroge les salariés, ceux-ci peuvent compter sur son sens de la discrétion.

Enfin, le chef happiness officer jouit d'un certain leadership. Excellent communicant, il fait preuve d'initiative et peut compter sur de bonnes qualités de négociation pour plier la direction à ses préconisations.

Les avantages et les inconvénients du métier de chief happiness officer

PlusLes plus :

    • Un métier hybride entre RH, communication, évènementiel... : forte polyvalence et aucune routine
    • Des perspectives d'évolution professionnelle nombreuses et variées

MoinsLes moins :

    • Un métier encore peu connu : niveau de recrutement faible
    • Un poste souvent pourvu en interne à des candidats expérimentés : insertion difficile pour les jeunes diplômés

Quelles formations pour devenir chief happiness officer ?

D'apparition extrêmement récente, le métier de chief happiness officer ne dispose pas (encore) d'un parcours de formation balisé et reconnu. Bien souvent, les entreprises confient ces missions à un salarié du service communication ou ressources humaines, qui devient de fait chief happiness officer par promotion interne.
Les candidats souhaitant devenir chief happiness officer dès la sortie des études devront donc compter sur leur grande capacité à convaincre (enthousiasme) et la chance de tomber sur une offre ouverte aux débutants.

En l'absence de diplôme spécifique, l'aspirant chief happiness officer peut suivre un parcours de formation dans la communication ou les RH.

Niveau 6 (Bac+3) :

  • Licence pro Métiers de la communication
  • Licence pro Métiers de la GRH

Niveau 7 (Bac+5) :

  • Master Communication
  • Master pro Communication des entreprises et des institutions
  • Diplôme de l’IEP (Institut d’Etudes Politiques),
  • Diplômes des écoles supérieures de communication : CELSA, EFAP, IDRAC, ISCPA...
  • Diplômes d'écoles de commerce.

Quel est le salaire du chief happiness officer ?

Employé par des entreprises ayant conscience de son rôle hautement stratégique, le chief happiness officer perçoit un salaire attractif. Celui-ci varie cependant très fortement selon le profil de l'entreprise employeuse : entre 3000€ et 8000€ par mois.

Bon à savoir : parfois, une partie de cette somme est liée à l'atteinte d'objectifs.

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Très hybride, reposant sur une forte polyvalence, le poste de chief happiness officer présente de nombreuses possibilités d'évolution professionelle. Celles-ci se concentrent principalement dans les secteurs de la communication (directeur de la communication, chargé de communication interne) ou des ressources humaines (DRH, ergonome...).

Le chief happiness officer peut également miser sur sa polyvalence pour choisir la voie du coaching. Il exerce alors principalement en freelance, pour le compte de plusieurs entreprises.

Qui emploie des chief happiness officers ?

En France, les entreprises à rechercher des chief happiness officers sont encore rares. Le plus souvent, ses missions sont répartis entre les services RH et communication.
Les offres se concentrent donc dans les entreprises les plus innovantes : start-ups, entreprises des secteurs web ou high-tech...

Certains chief happiness officers, rares, exercent en freelance et proposent leurs services à plusieurs entreprises en parallèle.

En résumé

Secteur Ressources humaines
Niveau d'étude minimum Bac+3 à Bac+5
Diplôme conseillé Master
Alternance Non
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant 3000€
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Ressources humaines

Offres d'emploi du métier Chief happiness officer

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Chief happiness officer

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Chief happiness officer ?

Le salaire moyen de Chief happiness officer est de 50000 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Chief happiness officer ?

Le diplome conseillé pour Chief happiness officer est Master
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Chief happiness officer ?

Deux mots d'ordre pour la chief happiness officer : la polyvalence et l'enthousiasme. Compte tenu de ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Chief happiness officer ?

Un métier hybride entre RH, communication, évènementiel... : forte polyvalence et aucune routine Des ...
En savoir plus