Accueil > Fiches métiers > Développeur foncier

Développeur foncier

- Fiche métier

Synonyme(s) : Négociateur foncier

Immobilier

© gpointstudio

Salaire moyen

50 000 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

Bac+5

Top 5 compétences

Secteur immobilier
Prospection
Competences en negociations
Construction
Curieux

Fiche métier Développeur foncier

Le développeur foncier est un agent immobilier d'un genre particulier : il prospecte et négocie le prix de terrain à construire. Il est donc un acteur stratégique du développement urbain. Un métier qui exige des connaissances techniques mais aussi commerciales, réservé aux candidats très diplômés et expérimentés.

 

 

 

Quelles sont les missions du développeur foncier ?

Le rôle du développeur foncier : trouver des terrains propices à la construction, ou à réhabiliter.

Pour ce faire, le développeur foncier opère une veille continu des données foncières. Il suit les projets d'aménagement ou d'extension des zones urbaines, consulte les plans cadastraux. C'est la partie "prospection" de sa mission.

Après avoir repéré une zone digne d'intérêt, le développeur foncier négocie avec les personnes concernées (propriétaire, collectivité) pour obtenir un accord de principe. Il peut alors lancer les études nécessaires à la construction : coût financier, contraintes techniques, obligations juridiques...

Enfin, le développeur foncier accompagne son commanditaire dans la transaction immobilière. Il est commercial et conseiller.

Quelles sont les compétences attendues ?

Le développeur foncier doit jeter un oeil expert sur tous les aspects d'un projet immobilier. Il est donc polyvalent, doté de solides connaissances dans divers domaines : BTP, droit immobilier, urbanisme... Il est de plus doté de bonnes compétences commerciales, notamment en négociation et prospection. Il est méthodique et patient, résistant à la frustration.

Le développeur foncier doit pouvoir compter un excellent sens de l'anticipation. Il est dynamique, source d'initiative. Son bon relationnel ainsi que sa présentation impeccable jouent en sa faveur lors des négociations.

Enfin, le développeur foncer est sans cesse en déplacement sur le terrain. Il doit donc faire preuve de disponibilité et de mobilité. Il sait travailler en totale autonomie.

Les avantages et les inconvénients du métier de développeur foncier

PlusLes plus :

    • Un salaire appréciable et très évolutif avec l'expérience
    • Des situations et interlocuteurs variés : peu de routine

MoinsLes moins :

    • Des déplacements et heures supplémentaires nombreux : grande implication exigée
    • Un poste peu accessible aux jeunes diplômés

Quelles formations pour devenir développeur foncier ?

Expert dans son domaine, le développeur foncier doit nécessairement valider un diplôme de niveau 7 (Bac+5).

Parmi les diplômes à privilégier, citons :

  • les Masters en immobilier ou droit
  • les diplômes d'écoles de commerce
  • les diplômes d’ingénieurs, avec des cursus en urbanisme ou travaux publics
  • les diplômes des écoles spécialisées : ESPI (école supérieure des professions immobilières), ICH (institut de droit et d'économie appliqué à l'immobilier).

Quel est le salaire du développeur foncier ?

Le développeur foncier touche un salaire appréciable dès le début de carrière, mais surtout sujet à de fortes augmentations avec l'expérience.

Ainsi, si la rémunération du développeur foncier oscille entre 2000€ et 3000€ par mois dès le premier poste, il atteind une moyenne autour de 4500€  mensuels en cours de carrière et jusqu'à 5500€ pour les profils les plus experts.

Bon à savoir : à ces sommes s'ajoutent des parts variables liées aux résultats.

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Avec l'expérience, le développeur foncier peut prétendre à des responsabilités renforcées, notamment en accédant aux postes de directeur de la promotion immobilière ou directeur de programme immobilier.

Qui emploie des développeurs fonciers ?

Les compétences des développeurs fonciers sont tout principalement recherchées par :

  • les entreprises de promotion immobilière
  • les sociétés foncières
  • les organismes de logement social.

En résumé

Secteur Immobilier
Niveau d'étude minimum Bac+5
Diplôme conseillé diplôme d'écoles spécialisées
Alternance Non
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant 2500€
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Immobilier

Offres d'emploi du métier Développeur foncier

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Développeur foncier

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Développeur foncier ?

Le salaire moyen de Développeur foncier est de 50000 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Développeur foncier ?

Le diplome conseillé pour Développeur foncier est diplôme d'écoles spécialisées
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Développeur foncier ?

Le développeur foncier doit jeter un oeil expert sur tous les aspects d'un projet immobilier. Il est ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Développeur foncier ?

Un salaire appréciable et très évolutif avec l'expérience Des situations et interlocuteurs variés ...
En savoir plus