Accueil > Fiches métiers > Commercial export

Commercial export

- Fiche métier

Synonyme(s) : Aucun

Commerce

© creativeart

Salaire moyen

50 000 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

Bac+2 à Bac+5

Top 5 compétences

Export
Anglais
Prospection
Rigueur
Assurer le reporting

Fiche métier Commercial export

Le commercial export a pour mission de développer la présence à l'étranger de son entreprise. Pour ce faire, il négocie avec les acteurs des différents marchés pour assurer la distribution de ses produits/services. Un métier porté par l'internationalisation des échanges, à la recherche de candidats combatifs et ambitieux.

Quelles sont les missions du commercial export ?

Le commercial export cherche à renforcer la présence des services/produits de son entreprise sur les marchés étrangers. Son rôle consiste aussi bien à conquérir de nouveaux marchés qu'à péréniser des marchés déjà occupés.

Au quotidien, les missions du commercial export sont variées :

  • analyse de la concurrence (benchmarking)
  • développement de nouveaux partenariats
  • liaison avec la clientèle
  • prospection sur de nouveaux marchés afin d'élargir le portefeuille de clients
  • négociation de nouveaux contrats, encadrement des équipes de vente.

Le commercial export se tient informé au quotiden de l'actualité (politique et législative) de ses marchés cibles afin de saisir de nouvelles opportunités.

Quelles sont les compétences attendues ?

Le commercial export se doit de posséder toutes les qualités d'un professionnel de la vente.

Sa principale compétence : un sens très affûté du commerce. Ce professionnel de la parole sait saisir les opportunités (sens de l'initiative), défendre un produit (persuasion), argumenter (adaptabilité) et négocier. Il se montre organisé, minutieux et méthodique pour construire des argumentaires adaptés à chaque client. Sa curiosité pousse le commercial export à s'informer en permanence des évolutions et actualités de ses marchés cibles.

Le commercial export parle l'anglais commercial couramment. La maîtrise d'autres langues étrangères peut s'avérer un atout fort auprès de certains employeurs.

Auprès de ses clients, le commercial export occupe également des fonctions de représentation de son entreprise/de sa marque. Il jouit donc d'un très bon relationnel et d'une présentation impeccable.

Les avantages et les inconvénients du métier de commercial export

PlusLes plus :

    • Un métier qui permet d'effectuer des voyages fréquents à l'étranger
    • Un niveau de recrutements haut et stable : insertion professionnelle facile

MoinsLes moins :

    • De lourdes responsabilités : stress fréquent
    • Une grande amplitude horaire : travail fréquent les week-ends et jours fériés pour coller aux fuseaux horaires

Quelles formations pour devenir commercial export ?

Dans les PME-TPE, les recrutements en commerciaux export s'effectuent dès le niveau Bac+2. Dans les grands groupes, en revanche, les candidats sont invités à valider au minimum un diplôme de niveau 7 (Bac+5).

Niveau 5 (Bac+2) :

  • BTS Commerce International 
  • DUT Techniques de Commercialisation

Niveau 6 (Bac+3) :

  • Licence pro Commerce International 
  • Licence pro Métiers du commerce international
  • Licence pro Commerce, spécialité : import-export-échanges internationaux

Niveau 7 (Bac+5) :

  • diplôme d'écoles de commerce
  • Master pro CI (commerce international).

Quel est le salaire du commercial export ?

Difficile d'évaluer les revenus d'un commercial export puisque celui-ci, à l'instar de nombreux autres acteurs du secteur, reçoit une rémunération composée à la fois d'une part fixe et d'une part variable découlant de ses ventes.

Si son salaire tourne autour de 2000€ par mois (part variable incluse) en début de carrière, il augmente rapidement pour atteindre une moyenne d'environ 4000€ mensuels en cours de carrière.
Les revenus d'un vendeur très performant peuvent être plus élevés encore.

Le commercial export jouit parfois d'avantages supplémentaires, comme une voiture ou un téléphone de fonction, des notes de frais, etc.

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Avec les années d'expérience, le commercial export grimpe l'échelle hiérarchique. Après avoir été engagé en tant qu'assistant export, il gagne en autonomie jusqu'à devenir responsable d'une zone export puis, à terme, chef de zone export.

Les commerciaux export les plus expérimentés peuvent prétendre aux fonctions de directeur export ou s'expatrier pour diriger une filiale de son employeur à l'étranger.

Qui emploie des commerciaux export ?

Toutes les entreprises ayant des échanges commerciaux à l'échelle internationale recherchent les compétences d'un commercial export.

Les recrutements s'effectuent donc dans tous les secteurs d'activité, dans les PME/TPE, les startups, les grands groupes et les grandes entreprises.

 

En résumé

Secteur Commerce
Niveau d'étude minimum Bac+2 à Bac+5
Diplôme conseillé Diplôme d'école de commerce
Alternance Oui
Insertion professionnelle Excellente
Salaire débutant 1600€
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Commerce

Offres d'emploi du métier Commercial export

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Commercial export

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Commercial export ?

Le salaire moyen de Commercial export est de 50000 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Commercial export ?

Le diplome conseillé pour Commercial export est Diplôme d'école de commerce
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Commercial export ?

Le commercial export se doit de posséder toutes les qualités d'un professionnel de la vente. Sa principale ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Commercial export ?

Un métier qui permet d'effectuer des voyages fréquents à l'étranger Un niveau de recrutements haut ...
En savoir plus