Accueil > Astuces emploi  >  Interviews  >  Hélène, jeune diplômée : "On correspond rarement à 100 % du poste"

Hélène, jeune diplômée : "On correspond rarement à 100 % du poste"

19549 personnes intéressées par cet article
Emploi et mobilité, les temps de trajet s'allongent
Crédit photo: @swa182

Jeunes diplômés, malgré plusieurs années d’études, une fois le diplôme en poche, il n’est pas si simple de trouver quels types de postes cibler. Formé à un titre de "Responsable", peut-on l’être sans expérience ? Si ces postes à responsabilités peuvent être plus difficle d'accès, quels métiers cibler sans être sur-dimensionné ? Sans notice pour rechercher un premier emploi, Hélène Baron, jeune diplômée récemment recrutée, nous partage sa quête d'emploi, ses inquiétudes, mais aussi ses "bons tuyaux".


Hélène Baron, est notre gagnante du jeu concours #PasDansMonCV. L’objectif de ce jeu concours repose sur le fait de dépasser les informations contenues dans son CV pour identifier ses atouts personnels et les mettre en avant dans une candidature. A la clé de ce jeu concours, un coaching emploi personnalisé mobilisant toute l‘équipe Jobijoba.


A l'heure où 29 CV en moyenne doivent être envoyés pour décrocher un emploi
, Hélène a souhaité nous faire part de son témoignage inspirant. Elle vient d’être embauchée pour un poste d'encadrement dans la Grande Distribution.


Pourriez-vous vous présenter à nos utilisateurs en quelques mots ?

J’ai 24 ans et j’ai grandi à Metz en Lorraine. Après une année de prépa HEC et une année en fac d’Economie, j’ai tenté les concours parallèles pour intégrer une école de commerce. J’ai ainsi intégré l’EM Strasbourg en 2011. Après deux années sur site et une année de césure, j’ai passé une année à Copenhague où je me suis spécialisée en Supply Chain Management.


Qu’est-ce qui vous a incité à participer au jeu concours #PasDansMonCV ? Etes-vous très présente sur les réseaux sociaux ?

J’aime beaucoup Twitter : regarder les tendances, lire les tweets de toutes opinions, que ce soit pour le côté pro mais aussi pour les loisirs. Je trouve aussi que c’est un très bon outil lors d’une recherche d’emploi. On y trouve annonces, conseils et témoignages. C’est ainsi que j’ai vu que Jobijoba organisait ce jeu concours pour gagner un coaching emploi. Sentant que j’avais besoin d’aide pour me remotiver et préciser mon projet professionnel, j’ai tenté ma chance et j’ai gagné !


Jeune diplômée, qu’est-ce qui a été le plus difficile dans votre recherche d’emploi ?

Le manque d’expérience, réussir à rythmer ses journées, le stress des entretiens… Ce sont des points communs à tous ceux qui cherchent à décrocher le premier CDI. Mais lors de ma recherche, le plus difficile a été de réussir à avoir une vision claire sur mon projet professionnel et ainsi de ne pas accepter certaines propositions car trop éloignées de ce que je voulais vraiment. Il faut apprendre à dire non et ça peut être délicat. En effet, j’ai beaucoup culpabilisé de refuser certaines propositions alors que certains jeunes diplômés sont obligés d’accepter des « jobs alimentaires » pour pouvoir vivre.


Récemment embauchée, qui plus est sur des fonctions de direction de magasin, quels conseils donneriez-vous pour trouver un premier job ?

Il est rarement possible de correspondre au poste à 100%. Lorsqu’on a peu d’expérience, je pense qu’il faut montrer au recruteur qu’on est capable de développer les qualités et les compétences nécessaires. Il est également important d’afficher son intérêt pour le poste et pour l’entreprise. Sur des postes de directeur de magasin, je n’avais qu’un an d’expérience en management, ce qui est très peu. J’ai donc du montrer que j’avais une certaine force de caractère et les capacités de développer mon leadership.


Pouvez-vous nous parler de votre expérience d'une année de césure ?

A la suite d’un forum emploi organisé par mon école, j’ai intégré Simply Market pendant un an sur un poste de stagiaire directrice. J’ai passé une année très enrichissante qui a permis de confirmer mon envie de travailler dans la grande distribution. J’ai eu la chance d’avoir un directeur et des collègues qui m’ont poussée à donner le meilleur de moi-même. Une année en entreprise permet de mûrir et d’être confronté à la réalité du travail. On décroche ainsi des idéaux qu’on peut avoir en intégrant une école de commerce, et ça fait du bien !


Quel message principal souhaitez-vous transmettre aux jeunes diplômés en quête d'emploi ?

Grâce au coaching, j’ai compris qu’il ne fallait pas concentrer sa recherche uniquement sur le poste idéal dès la sortie de l’école. Une carrière se construit et le premier emploi est une étape vers le poste souhaité. Evoluons doucement mais sûrement !


Merci Hélène d'avoir bien voulu répondre à nos questions.


Pour en savoir plus :

En entretien d'embauche on me reproche mon manque d'expérience




30/10/2015
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 1 commentaire
Donner mon avis
MARIE le 31/10/15
Compte-tenu de la rareté du travail : jeune = trop d'expérience ; sénior : trop d'expérience et on n'en veux pas.
La retraite à 63 ans je suis sénior de 56 ans cette année plusieurs entretiens toutes les réponses quand je les demande car beaucoup de mépris à l'égard des demandeurs d'emploi négative je demande pourquoi : ? je connais la réponse trop vieux. Que vont devenir ces séniors au chômage ....... avec une durée de cotisation qui augmente pour la retraite.
Réagir
Ces interviews peuvent aussi vous intéresser
Qu'est-ce que le délai de carence intérim, ou carence intérimaire ?
Intérim ou CDD : quel est le mieux pour le salarié ? - Jobijoba
Télétravail à domicile : conditions, inconvénients et salaires
Rapport de stage : exemples et modèles
Intérim et chômage : peut-on cumuler ?
Intérim sans diplôme : comment y accéder ?
Voir toutes les interviews