Accueil  >  Astuces emploi  > Conseils pratiques  > Comment arrêter d'être second en entretien ?

Comment arrêter d'être second en entretien ?

7965 personnes intéressées par cet article
L'attente de la réponse suite à l'entretien d'embauche

Shutterstock @Diego Cervo

Vous êtes nombreux à me faire part de vos difficultés en entretien d’embauche. Votre CV retient l’attention, mais s’en suit ce fameux « à compétences égales, nous avons privilégié un autre candidat… ». Passé un léger cri primaire salvateur, voici quatre conseils pour que votre prochain entretien soit LE bon.


Votre valeur ajoutée sur le poste

Ce n’est pas vous qui êtes en cause, mais la concurrence sur le poste ! Concrètement, si vous êtes reçu en entretien et que vous passez les étapes de sélection, c’est que vous avez le « bon » profil. Il se joue donc "ce petit rien" à prendre en compte pour vous démarquer. Ce dernier tient souvent aux autres candidats. Si le problème est la concurrence, prenez le taureau par les cornes. Il ne faut donc pas juste répondre aux attentes du poste mais bien montrer votre valeur ajoutée.


Nos conseils :

Avant votre prochain entretien, posez-vous ces questions :
- Quel serait le profil du candidat parfait sur ce poste en termes d’expériences, de compétences et de parcours ?

- Quelles sont les qualités personnelles qui seront nécessaires pour ce poste ?

- Quelle est ma concurrence ?

- Quels sont mes points forts ? Comment puis-je montrer des réussites et des exemples pour en attester ?

- Mes points faibles ? Comment puis-je les dépasser ?


Certes, vous n’avez pas exercé dans ce secteur d’activité mais vous avez un œil neuf. Vous vous êtes renseigné, vous avez des compétences transférables. Des compétences peuvent vous manquer, mais vous avez identifié des formations courtes qui pourraient être mobilisées. Vous avez commencé à lire et apprendre sur le sujet.

Vous avez réalisé des projets similaires, ou encore rencontré des problèmes identiques à ceux de la mission. Démontrez votre motivation pour ces missions, dans cette entreprise donnée.


Vos qualités personnelles

Comme disent certains recruteurs, il faut que ça "fit", autrement dit que « ça colle ». Alors, oui, c’est totalement subjectif ! A la décharge du recruteur, on recherche un futur collaborateur qui rejoindra notre équipe et qui s’intégrera dans une culture d’entreprise. Pour convaincre, il ne s’agit pas de trop en faire mais de montrer qui l’on est et le collègue qu’on pourrait être demain. 

Parfois blasé par sa recherche d’emploi, on peut le faire ressentir, malgré soi, en entretien. Et puis, passer un entretien, quoi qu’on en dise, ça rappelle des moments d’examen. On peut perdre ses moyens ou simplement donner une image qui n’est pas vraiment la nôtre.


Nos conseils :
Pour votre prochain entretien, faites appel à un ami ! Faites une simulation d’entretien de recrutement pour avoir ses impressions et ses retours "à chaud". Pour réduire le stress en entretien d'embauche, vous pouvez consulter les profils Viadeo ou LinkedIn des salariés de l'entreprise et même celui de votre interlocuteur. 

Sachez enfin que les études sont unanimes. Plus la recherche d’emploi dure et plus on perd confiance en soi. Même notre perception du temps change. On a l’impression que rien ne bouge. Ok en avoir conscience ne change pas tout, mais sachez que ce sentiment est partagé par beaucoup. Ce ne sont pas vos compétences qui sont en cause, mais un contexte économique. Pour le combattre, sortez, rencontrez des gens, faites des entretiens conseils, rapprochez-vous d’anciens collègues.


Jouez de votre image

Si par exemple, vous êtes un peu introverti en entretien, un recruteur peu aguerri peut passer à côté de votre profil. Jouez de vos points faibles. 


Nos conseils : 

Montrez qu'être réservé n’empêche pas de créer des relations durables avec vos collègues et que cela vous permet justement d’observer les comportements de chacun pour mieux vous y adapter.
Ça marche aussi si vous paraissez jeune ou trop mature au contraire. A vous d’aller sur ce point. Vous paraissez jeune pour le poste, cela n'exclut pas le professionnalisme et une certaine maturité. Vous être expérimenté ou senior sur votre fonction : ce n'est pas incompatible avec une bonne intégration dans l'équipe en place, un respect du management et une adaptabilité à l'organisation de travail.


=>> Si vous êtes expérimenté

=>> Si vous êtes jeune diplômé ou junior 


Rappelez-vous, on ne cherche pas le meilleur candidat, mais le plus adapté au poste

A trop vouloir en faire à l’inverse, on peut finir par faire peur. Les peurs soupçonnées : que vous vous ennuyiez sur le poste ou que vous ne vous intégriez pas dans l'équipe. Parfois, on veut tellement bien faire qu’on montre tout ce qu’on pourrait faire et on finit par ne plus répondre aux besoins du poste. On peut aussi avoir des prétentions salariales trop hautes.


Nos conseils : 

Essayez de rester vous-même en entretien. Le doute est permis, voire apprécié. Pour vous préparer à l'entretien, projetez-vous dans le poste et dans les missions que vous occuperiez demain. Listez vos trois arguments principaux pour ce poste et des exemples de missions ou projets qui les illustrent. Essayez de bien identifier vos prétentions salariales en fonction du poste.


=>> Découvrez notre podcast : Négocier son salaire en entretien


Dernier point, si vous avez senti un flottement à l'issue de l'entretien, n'hésitez pas à faire un email à l'attention du recruteur pour revenir sur les points pour lesquels vous avez pu passer à côté de la réponse attendue.


Tout ceci m’amène à vous partager des échanges entre professionnels des RH. Si votre profil est arrivé en finale, même si le poste vous est passé sous le nez, il se peut qu’on fasse appel à vous plus tard. Rien de vous empêche de montrer de l'ouverture à des besoins futurs. Gardez en tête l'image de Raymond Poulidor, dit "Poupou". Ce cycliste du Tour de France est populaire en tant qu"'éternel second". Il a en effet été 8 fois sur le podium, ce qui montre sa compétence forte malgré l'absence du maillot jaune. 


Enfin, souvenez-vous : le prochain entretien sera LE bon !

16/09/2016
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 9 commentaires
Donner mon avis
CJLE le 10/01/17
Votre analyse des entretiens et processus de recrutement est parfaitement juste, réaliste et objective !
Je suis commerciale dans le secteur Optique - Lunetterie, dans la même entreprise dite " familiale " depuis plus de 3 ans et très épanouie dans mon job.
Mon mari est en recherche d'emploi suite à un licenciement alors qu'il était en poste depuis plus de 15 ans. Dans un gros laboratoire du secteur Pharmaceutique. L'aspect totalement automatisé des recrutements , voire non adapté est incroyable ... Des tests de toute sorte qu'il réussit sans soucis et la sélection soit disant finale avec une ajointe avec le dernier avec le Directeur de Production.
Tout cela cadré avec le Pôle Emploi, ce qui s'est avéré positif.
En ce qui me concerne, du jamais vu ! Lorsque la réponse non favorable de l'assistante RH est notifiée par mail comme un simple traitement informatique. On est tombé sur la tête !
Il est dans sa fonction, son rôle de rappeler les candidats qui arrivent au stade presque final.
En clair, ce n'était certainement pas une bonne Société. La leçon est cibler encore mieux, clarifier son niveau de poste lié aux compétences et à la formation qui correspond.
Ne pas s'inférioriser, en aucun cas. Etre comme eux même si c'est une " parade ", un " masque " ponctuel pour être plus fort et leur éviter toute option de domination négative.
Dans tous les cas, ces méthodes n'amènent pas du bon car les bons candidats en face des bons postes ne peuvent se trouver que dans l'échange positif !!!
Réagir
ISABELLE le 05/01/17
Oui tout cela est bien beau et vrai mais quand en plus de l'âge, j'ai 48 ans et que j'habite à 1/2h ou 1h de mes entretiens, j'ai souvent la même réponse : vous habitez trop loin ! Même si je leur dis que je suis mobile... Pfff
1 réaction - Réagir
adeline le 05/01/17
ah,oui, tout a fait vrai, j'ai 5ans de plus que vous, en general j'accepte meme un travail 1h 40 de mon domicile mais les employeurs n'aiment pas trop les gens qui habitent loin ( transports en commun en retard, greve...).dommage, quel gachi!
adeline le 05/01/17
le sujet est tres interessant. cependant la descripstion du profils recherche par employeur n'est pas toujours tres precise , c'est souvent tres flous. dans tous les cas, j'ai appris beaucoup de chose, cela donne du courage de continuer a chercher. merci pour la lecture.
Réagir
Ces conseils peuvent vous intéresser
Article
Article
Article
Article
Actualité
Actualité
Voir tous les conseils CV, lettre de motivation et entretien