Accueil > Astuces emploi > Conseils pratiques > Expérimenté, dois-je postuler à des offres qui demandent moins d'expérience ?

Expérimenté, dois-je postuler à des offres qui demandent moins d'expérience ?

70295 personnes intéressées par cet article

Margaux Gilquin, Le dernier salaire

Margaux Gilquin, Le dernier salaire

Les profils ayant moins de 10 ans d’expérience seraient les plus recherchés par les recruteurs. Qu’en est-il lorsqu’on commence à franchir ce seuil ? Y-a-t-il une sorte de sélection liée à l’âge ? Alors que les employeurs peuvent avoir une idée de plus en plus exigeante du candidat « idéal », doit-on répondre aux offres demandant une expérience inférieure à la sienne ?


Profils expérimentés : les risques potentiels vus par le recruteur

Certaines raisons évoquées par les recruteurs se comprennent. En jeu dans une hésitation, la crainte financière. Plus le candidat est expérimenté et plus on peut s’attendre à ce que légitimement, il demande plus de salaire à l'embauche.

« The » réponse : 

Dans ce cas, prenez en compte ce doute potentiel et si jamais le salaire proposé est bas et que le poste vous intéresse, négociez une réévaluation progressive de votre salaire sur une durée définie.

L’autre crainte serait que vous vous sentiez à l’étroit dans le poste proposé et avec assez peu de perspectives. Là encore, expliquez vos motivations sur ce poste et dans cette entreprise. Une équipe jeune peut parfois faire redouter des problèmes intergénérationnels ou plus concrètement, des écarts liés à un manager qui serait moins expérimenté. Adaptation à des environnements différents, flexibilité dans votre organisation de travail sont de vrais arguments et démonstrations à mettre sur la table. Je me souviens avoir entendu cette phrase un jour « on apprend plus vite qu’on ne désapprend ». Crainte inavouée mais réelle, démontrez le contraire.


La concurrence entre candidats

Le marché de l’emploi, il faut se le dire, est concurrentiel. Le problème n’est pas le candidat, ni même le recruteur, mais la concurrence. Pour contrecarrer ce point, exploitez vos réseaux personnels et professionnels. Sur le marché caché, les candidats sont de fait moins nombreux, vos chances d’aboutir le sont tout autant.


Citation Henry Ford Expérience et enseignements

Flickr Life @ OM

Original photo credit: aatlas


Le fantasme du « candidat » idéal

Quand on définit un profil de poste pour une recherche de futur collaborateur, on va réaliser une analyse nous permettant de tracer le profil du « candidat idéal ». Tout est donc dit. Entre cette quête un peu « fantasmée » et la réalité, des marges de négociation sont ouvertes. Vous avez donc toutes vos chances si votre expérience et vos atouts sur le poste sont avérés. Ne vous arrêtez donc pas aux critères d’expérience. Evitez toutefois les annonces demandant un débutant ! L’écart sera trop important.


Ce que dit la loi ?

Le Code du travail (art L.1132-1) stipule qu'aucune personne ne peut être écartée d'une procédure de recrutement ou de l'accès à un stage ou à une période de formation en entreprise [...] en raison de [...] son âge.
Le Code pénal (art 225.1), lui, stipule que l'âge est un critère de discrimination.



Dans les commentaires des derniers articles parus sur Jobijoba, vous avez été très nombreux à nous faire part de vos difficultés de recherche d’emploi liées à l’âge. Alors, se pose la question suivante : déjà tous seniors ?

Quand on débute sa carrière, l’expérience fait défaut et nous bloque. Passé un an d’expérience, notre candidature prend une belle plus-value, et ce jusqu’au seuil des 4 ans d’expérience, le graal des recruteurs. Passé 10 ans, la tendance s’inverserait. Partant de ce principe, il faudrait donc gérer sa carrière sur 10 ans seulement ?

Comble du paradoxe, dans la quête des talents tant prônée par les ressources humaines, on se priverait d’une diversité dans l'équipe de travail, mais aussi de beaux parcours. Au-delà des années d’expérience, il parait plus essentiel de se recentrer sur la valeur de l’expérience acquise et de la qualité du candidat présent. Qu'en pensez-vous ?


Ces articles devraient également vous intéresser :

Aller au-delà du CV : savoir parler de soi

Des trous dans mon CV, comment faire ?

le 12/10/2017

50 J'aime

J'aime

Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager !

30 commentaires

Donner mon avis

-

J'ai postulé chez un organisme pour des gardes d'enfants j'ai vingt ans d'expérience est la société c'est Kinougarde. Je trouve scandaleux que l'on refuse ma candidature car j'ai vingt ans d'expérience. Pour eux je suis trop âgée et pourtant j'ai besoin de travailler à l'extérieur de mon travail car je n'ai pas mon compte d'heure. Je trouve cela scandaleux.

Réagir

-

Oui cette fameuse expérience, candidat idéal!!!! Mais dès qu'on est sénior là on regarde plus l'expérience mais l'âge, en plus l'expérience et payé au SMIC c'est pas honteux. Vous employeur, qui cherchait candidat expérimenté qui sait tout faire mais qui payait pas

Réagir

-

Le plus scandaleux en ce qui nous concerne, les ex-salariés séniors, est que nous sommes des millions, tout le monde le sait mais personne ne fait rien. Par exemple, à une époque, il existait le CRE, contrat de Retour à l'Emploi pour les 50 ans et plus. Il permettait ces exonérations de charges pour les employeurs. J'ai connu quelqu'un pour qui ça s'est bien passé. Pourquoi n'existe-t-il plus ? Je soupçonne l'État de l'avoir supprimé car voyant l'ampleur du phénomène du chômage des séniors, ne serait-ce qu'à lire les commentaires, les politiques ont dû juger que cela coûterait trop cher en baisses de cotisations patronales pour les finances publiques. Du coup il ne favorise que les jeunes alors même que du fait de leur âge et du jeunisme ambiant ils ont plus de chances de s'insérer dans la vie active que leurs aînés. On marche sur la tête comme d'habitude.

Réagir

-

J adore

Réagir

-

Je confirme les dires de Manu ! Même chose pour moi, plus de 30 ans d’expérience je suis en "fin de carrière" et il faut croire que mon CV atypique fait peur. J'ai le profile typique du "senior" à la recherche du poste perdu: de l'expérience , encore des crédits sur le dos mais peu ou pas de retour suite aux candidatures. De plus, j'ose demander un salaire adéquat , non mais ! Le problème ne sont pas les seniors au chômage, mais les recruteurs, cabinet ou RH, qui cherchent le candidat "idéal". Réveillez-vous, ça n’existe pas !

Réagir

-

17 année de bons et loyaux services, et stop... depuis on me dit partout qu'on ne s'inquiète pas pour moi, CV super, expériences et compétences au top. Mais..... aucune réponse des recruteurs! Aujourd'hui piège du fait de rester longtemps dans la même entreprise, les recruteurs ne voient pas les compétences transposables!

Réagir

-

Aprés 30 ans dans la méme société avec une telle mouvance dans mon domaine professionnel que je n'ai pas vu le temps passer , je me trouve licenciée et reçue par les 3 gérants (les uns après les autres). Un jeune gérant entré dans la société m'a dit que je plombais la moyenne d'àge du groupe donc il préféré se séparer de moi (je reprends ces propos) en plus j'ai le méme âge que sa mère qui est néttement moins payé. Les 2 autres gérants ont eu une attitude nettement plus professionnelle invoquant des problèmes de trésoreries et un planning loin d'étre chargé. Je dois préciser que je suis actionnaire minoritaire dans cette société donc le bilan entre les mains je sais que le salaire est vraiment plus que confortable pour les 3 dirigeants. Alors oui! la je me suis prise une claque a 50 ans....BIM! Le couperet vient de m'achever....je viens de vivre une forme de racisme de l'àge...mais heureusement la pendule temps ne s'arréte pas....et ce jeune de 30 ans (juste diplômé) aura 50 ans un jour.....20 ans ça semble lo g et ça arrive vite!....Donc c'est un futur vieux. ...qui va lui aussi plomber la moyenne d'àge de notre fameuse société. L'ironie du sort c'est que je me suis toujours inspirée du savoir des personnes dans mon entourage et jusqu'alors je pensais que jeunes et personnes matures pouvaient être complémentaires. Me serais-je complètement trompée? Soif d'apprendre j'ai une revanche a prendre et prouver que la vie professionnelle ne s'arréte pas a 50 ans alors que la retraite est encore a des lustres!..

Réagir

-

En effet, la discrimination liée à l'age se fait ressentir, en dépit du fait que la requête des entreprises demandeuses sont sollicitées par un manque de professionnalisme de leur personnel. Etant victime moi même de ce phénomène, je pense qu'il faudrait reconfigurer tous les dispositifs d'aide au recrutement pour faire face à ce problème. Ayant été recruteur au sein de mon entreprise, souvent confronté à deux phénomènes, les incertitudes du recrutement et l'évolution des demandes provenant des clients, il faut élaborer une stratégie d'intégration progressive de ce potentiel professionnel et non plus demander aux entreprises n'importe quoi. Cependant, après avoir vécu une expérience ci-dessus décrite, il est bon de voir aussi le potentiel créatif des juniors mais leur motivation ainsi que leur esprit d'indépendance créé un vide juridique quand à leur intention de se responsabiliser faces aux incertitudes de résultats. Chaque situation à une réalité ainsi qu'une réponse, mais je pense que la solution à sa réponse dans une étude entre les entreprises et les chomeurs de longue duréee

Réagir

-

J'ai beaucoup aimé! Peut être faut il baisser son expérience pour vite trouver un job ? Merci

Réagir

-

Je confirme et me retrouve totalement dans les commentaires de mes camarades de galères si j'ose dire . Je suis en recherche depuis 1 an 1/2 dans le secteur commercial automobile 25 ans d'expériences je me suis toujours investis dans les nouvelles technologies (informatiques internet etc ) malheureusement pas où peut de réponses les entretiens son bon (mon parcours ) mais ne débouche pas sans que je saches pourquoi honnêtement aucun recruteurs ne me donne la réponse précise la seule réponse (un autre candidat correspondait mieux au profil du poste ) Je pense que la loi devrait obligé à donner des réponses claires et sans langues de bois . A croire que le chômage est voulu maintenu afin de faire descendre les salaires . Au bout de 2 ou 3 ans on prend n'importe quoi ils on donc des compétences pour pas chère .

4 réactions -

Réagir

Pete Best - le 04/06/2017

Évidemment que le chômage est voulu, évidemment qu'il l'est pour faire baisser à la fois les salaires et les cotisations, mais aussi les finances publiques : certains veulent réellement nous ramener des siècles en arrière, avec juste des seigneurs, des pauvres et des rois pour servir les seuls seigneurs, et un État qui laisse mourir de faim les gueux (qui n'auront plus que les dames patronnesses pour les maintenir dans le "droit" chemin).

Cat47 - le 04/02/2016

Alors là c'est incroyable , je suis exactement dans la même configuration, 22ans d'expérience, 1 an et demi que je cherche, beaucoup d'entretiens mais pas d'embauche et surtout je ne sais pas pourquoi ...Langue de bois, c'est vrai ... C'est bizarre ...

Anonyma - le 01/02/2016

Tout à fait d'accord.

Maryline 83 - le 28/01/2016

Mille fois d accord c un long discours qui s ouvre la !!!!

-

Il suffit de diversifier l'intitulé du poste, même si c'est dans la même boîte, vous avez forcément fait différentes choses en 15 ou 25 ans. De telle à telle année : poste et expérience etc J'ai la chance d'avoir plusieurs cordes à mon arc, l'âge, 45 ans, n'est pas un problème

1 réaction -

Réagir

Louloute - le 26/01/2016

bonsoir Velvet. Je comprend ce que vous voulez dire, mais malgré effectivement une large "polyvalence" dans l'entreprise, il semble que ce soit le nombre total d'années qui les occupe... en matière de recherche d'emploi le "il suffit de " ne fonctionne malheureusement pas pour tout le monde... J'en ai de nombreux exemples parmi toute l'équipe licenciée en même temps que moi : moyenne d'âge 46 ans, fonctions de responsable à magasinier, sur 28 licenciés à l'heure actuelle 5 ont retrouvé un emploi stable, les plus jeunes ! 3 autres passent de cdd en cdd en ayant suivi des formations de métiers recherchés actuellement, aide à la personne, aide scolaire etc, parfois pour quelques semaines seulement. Les autres n'on RIEN !! Le calcul au prorata est vite fait ! Cordialement.

-

Pour mon cas :(25 années d'expérience avant licenciement économique) pas de commentaires lors d'entretiens d'embauche, car pas d'entretien d'embauche en deux ans ! Les conseils de Pôle Emploi : ne plus préciser ni âge ni total des années d'expérience sur le CV !! Trop drôle, comme si un recruteur ne savait pas faire le calcul lorsque vous présentez votre parcours ! Commentaire d'un conseiller en formation : "votre souci est d'être resté trop longtemps dans la même entreprise et dans le même domaine"... bon... désolée d'avoir été appréciée et d'avoir aimé mon métier ! Comme on dit, entre le verre à moitié plein et le verre à moitié vide...

1 réaction -

Réagir

lilipop - le 10/02/2016

je suis entièrement d'accord car lorsque que vous avez passé un certain âge et que vous avez de l'expérience et bien même si vous ne le mentionné pas sur le CV ; les recruteurs savent lire et calculer...Résultat et bien vous resté à l’écart et vous continué de pointer au pôle emploi

-

J'ai travailler pendant 8ans, et quitter mon job suite a un management totalement luffoque, et partis faire des formations et Je passe des entretiens depuis deux ans, et tous ce que je vois c'est des recruteurs qui cherchent des personnes qui ne pose pas de questions, et encore moins des personnes qui reflechissent. Meme si tu plafonnent leurs test et entretien a tous niveau... Du coup je prefer maintenant travailler avec des personnes intelligents que les personnent qui ne font qu'exister.....

Réagir

-

Dans le même cas, trop expérimentée à 52 ans et trop diplômée (BAC+5); alors que faire? J'ai créé mon cabinet de Coaching Professionnel. Aujourd'hui ce projet est à ses débuts. La génération de mes parents avait déjà subie le même revers dans les années 80. Si cela ne fonctionne pas, je pense m'expatrier, après tout le monde est vaste, et la richesse de nos compétences peut être une opportunité pour des pays en cours de développement. Dommage pour notre belle France qui préfère se passer de la plus-value de nos savoirs faire !!

1 réaction -

Réagir

Pete Best - le 22/05/2017

S'expatrier ? Après 35 ans c'est pratiquement mort. Personne ne veut des gens de 50 ans, à moins qu'ils voyagent avec des valises de billets comme les Hongkongais fuyant la fin de la présence britannique en 97.

-

Cet article et les commentaires qui l'accompagne retracent parfaitement mon quotidien. Avec 30 ans de management commercial national et international je fais partie du lot des "écartés" et ce, depuis plus d'un an de recherches assidues. Les commentaires les plus entendus sont "avec un tel CV, c'est à mon poste que vous pourriez prétendre" ou "ce poste est inférieur à vos compétences, si on vous embauche vous allez continuer à chercher et vous allez nous quitter" et même le comble "vous êtes un développeur et nous ne voulons pas nous développer"... J'arrête ici le florilège pour vous dire que tout cela est si fou qu'un jour, nous devrions rencontrer un recruteur ayant " raison gardée" Alors les amis, courage!

Réagir

-

Cet article et les commentaires qui l'accompagne retracent parfaitement mon quotidien. Avec 30 ans de management commercial national et international je fais partie du lot des "écartés" et ce, depuis plus d'un an de recherches assidues. Les commentaires les plus entendus sont "avec un tel CV, c'est à mon poste que vous pourriez prétendre" ou "ce poste est inférieur à vos compétences, si on vous embauche vous allez continuer à chercher et vous allez nous quitter" et même le comble "vous êtes un développeur et nous ne voulons pas nous développer"... J'arrête ici le florilège pour vous dire que tout cela est si fou qu'un jour, nous devrions rencontrer un recruteur ayant " raison gardée" Alors les amis, courage!

Réagir

-

Cet article et les commentaires qui l'accompagne retracent parfaitement mon quotidien. Avec 30 ans de management commercial national et international je fais partie du lot des "écartés" et ce, depuis plus d'un an de recherches assidues. Les commentaires les plus entendus sont "avec un tel CV, c'est à mon poste que vous pourriez prétendre" ou "ce poste est inférieur à vos compétences, si on vous embauche vous allez continuer à chercher et vous allez nous quitter" et même le comble "vous êtes un développeur et nous ne voulons pas nous développer"... J'arrête ici le florilège pour vous dire que tout cela est si fou qu'un jour, nous devrions rencontrer un recruteur ayant " raison gardée" Alors les amis, courage!

Réagir

-

En recherche d'emploi, il est clair que les seniors sont les grands perdant pour retrouver du travail quoi quand disent les recruteurs. Trop vieux, métiers pour les jeunes. Alors pourquoi nous obliger à continuer jusqu'à 63 ans si personne ne veut de nous ? Chercher l'erreur du gouvernement.

1 réaction -

Réagir

SUGOISUGOI - le 25/01/2016

complètement d'accord !

-

Oui il est vrai que pour mes 25 ans d'expériences en commerce et management, il est difficile de retrouver surtout lorsque nous sommes confrontés à des RH qui n'y connaissent rien en commerce et qui se permettent d'être hautains surtout les moins de 30 ans sortie d école .... une vraie galère !

Réagir

-

Je suis en plein dedans ! 15 ans d'expérience derrière moi, et depuis 18 mois je galère à trouver un job.... avec une petite coupure de 3 mois ! Je songe à me reconvertir, car "une jeune diplomée" a plus de chances de trouver un job.... sauf que passé 26 ans, les contrats pro se sont pas les préférés des recruteurs... et pole emploi n'a plus d'argent pour financer les formations.... le compte formation est finalement tres pauvre en matière d'offres.... coincés ! nous sommes coincés... ! je pense que je vais finir par me créer mon emploi, en espérant que cela fonctionne....

Réagir

-

beaucoup de RH fonctionne de manière formaté.

Réagir

-

L'experience et les diplomes. 18 ans d'expériences dont plus de 15 années dans une spécificité très précise en IT. je n'ai pas 40 ans, mais je ne suis pas bac +5. Donc je suis écarté. C'est dingue de voir ça. Et le pire, c'est moi qui forme, coach, et est sollicité en cas de problème par ces mêmes profils qui eux, sont recrutés. Y'a de quoi être aigri. Bref, je m'oriente vers un VAE. Mais quand même. on croit rêver !

Réagir

-

Si je comprends bien l article et les commentaires, avec 28 ans d'expérience et mes 51 printemps seule la potence voudra de ma candidature!!! Petit rappel il faut travailler jusqu'à 65 ans pour espérer avoir une retraite , pourquoi ne pas lourdement sanctionner les entreprises qui licencient les employés après 50 ans!! Qu'en pensez-vous ?

2 réactions -

Réagir

Pete Best - le 22/05/2017

Vous êtes considéré "sénior" passé 35 ans. En fait les recruteurs ne s'intéressent qu'à la tranche 24-34 ans. Si vous y êtes, vous trouvez un poste tout de suite, autrement c'est mort de chez mort. Je parle d'expérience : licenciement économique à 48 ans début 2016 et au chômage depuis sauf 5 mois passés dans une boîte impossible.

Arf - le 04/11/2015

pas si faux.....j'ai 54 ans et il me manque des trimestres....mais pas de boulot depuis 2ans 1/2.............

-

Je suis dans le même cas de figure : j'ai commencé réellement à travailler à l'âge de 22 ans... J'en ai maintenant 42. Comment je fais ?! Pour moi, tout cela n'est que prétexte. Lorsqu'on est "jeune" : pas assez d'expérience ; et lorsque l'on est plus "âgé" : trop d'expérience. Dans les 2 cas, on est prit au piège dans des discours qui n'ont ni queue ni tête, juste une "pirouette" pour nous dire ou faire comprendre qu'on ne sera pas embauché... Et de s'entendre dire en entretien : "... Mais, vous avez un CV intéressant... "MA-GNI-FIQUE !!". ... J'en passe des vertes et des pas mûres !!! Mais pour vivre et manger voire retrouver une vie sociale. Cela parle à quelqu'un ?!?! = Déception.

1 réaction -

Réagir

ax - le 18/05/2017

Mais constat pour moi 23 ans dans une même société. J'ai évolué au fil de ces 23 ans j'ai occupé plusieurs postes. Actuellement je me retrouve avec des boulots précaires style saison dans les campings, parce que malgré les nombreux entretiens que j'ai passé vu mon age les employeurs ne me retiennent pas. Je trouve cette attitude lamentable.

-

Et voilà que je me trouve dans une situation pareille: j'ai 47 ans, coordinatrice éditorial avec plus de 16 années d'expérience, et leurs réponses après des entretiens: "vous avez un profil trop haut", "nous avons retenu un profil plus junior"... On ne sait pas déjà comment se présenter, l'expérience est un atout!

Réagir

-

J ai 50ans et suis a la recherche d un emploi d aide soignante. J ai 13ans d experience et peine pour trouverun poste.je suis prete a demenager pour me rapprocher du travail.je suis desesperee.. Je suis donc d accord avec ce que vous dite.monexperience,mon age,la distance ,font peur aux empployeurs.je ne suis pas prete de trouber un emploi

Réagir

-

Il faut que les recruteurs soient très clairs sur leur hésitations. Est-ce qu'ils veulent une personne moins chère ? Dans ce cas on prend ou on laisse suivant sa propre situation. Ou bien est-ce la crainte que la personne ne s'ennuie trop vite ? Personnellement, comme j'ai dit récemment, je veux bien m'ennuyer un peu parce que depuis plusieurs années, j'enchaine les missions où on me demande beaucoup d'investissement, beaucoup d'énergie et quand je commence à bien maîtriser le poste, la mission se termine et il n'y a jamais de CDI derrière, pour X raison. J'aimerai bien être dans le confort comme d'autres. Ou est-ce la peur du manager de ne pas savoir manager une personne plus âgée, ou la peur qu'on lui prenne sa place ?... Enfin, l'argument du "il va s'ennuyer et ne pas rester", ça me fait bien rire. Parce que ce sont plutôt les jeunes qui quittent leur poste pour évoluer. Et puis des gens qui veulent quitter leur poste, j'en ai rencontré beaucoup, mais qui trouvent réellement, et qui passent à l'acte, beaucoup moins.

1 réaction -

Réagir

Karumba - le 19/11/2021

100 % d'accord avec vous. Je partage votre expérience.

-

J ai le meme problème alors que je n ai que 36 ans. Oui mais 13 ans d ancienneté, j ai toujours travaillé sans jamais avoir de période creuse et la on m a refusé plusieurs postes dont un que j ai occupé pendant 12 ans en prétextant que je ne correspondais pas au profil recherché... 'Quand j ai demandé une explication par rapport à une éventuelle formation que j aurai pu suivre piur coller au profil recherché on ne m'a apporté aucune réponse.

Réagir

-

oui très dur de retrouver du travail à 61 ans. Il me reste encore 3 années avant le retraite. Je me suis occupée d'une Personne handicapées pendant 6 ans avec simplement le diplome de secourisme qui m'a été fort utile. Depuis juin je me retrouve au pole emploi . J' ai demandé de passer le diplome d'auxiliaire de vie : ma conseillère m'a ouvertement dit que vu mon age c'était de l'argent gaché et qu'il valait mieux que ce soit des jeunes. Je me suis quand meme présentée pour rentrer à cette école : reçu à l'écrit et à l'oral on m'a demandé pourquoi je voulais rentrer à cette école ,que ce n'était pas la peine vu que j'apprendrai ce que j'avais fait et que je pouvais entrer dans n'importe quelle structure d'auxiliaire de vie. Et au final je suis sur une liste d'attente. Je suis vraiment dégoutée .

Réagir

-

Je suis d'accord avec cet article qui correspond parfaitement a ma situation actuelle. A 48 ans il m' est difficile de retrouver un poste de gestionnaire paie dans le Var concurrencée par les jeunes. Mon niveau est intermediaire et les postes proposés demandent du management ce que je ne sais faire. De plus, je n'ai jamais travaillé en cabinet d'expertise ce qui est légion dans ce département. Par conséquent, J oriente mes recherches sur marseille ce qui m' offrira plus de choix. Mais j'admets qu' il n est pas évident d être considérée senior alors que j' ai encore 18 ans à travailler pour être à la retraite.

2 réactions -

Réagir

vale33 - le 03/11/2015

en aquitaine je n ai pas eu de remarque sur mon age 49 ans mais je me retrouve bloqué car moi aussi je suis gestionnaire de paie et je n'ai pas accès au cabinet d expertise qui demande 2 ans d expérience en cabinet, et quand il y a un poste en entreprise le salaire est à 1600 euro, je souhaite faire responsable de service paie mais n ayant pas d experience en encadrement. je vais faire du porte à porte.

mercedes - le 02/11/2015

Je suis tout à fait d'accord avec vous, moi j'ai 51 ans et 30 ans d'expériences professionnelle et depuis 2 ans je galère tous les postes auxquels je postule toujours une réponse négative. Je n'arrive même pas à décrocher un entretien à croire que je n'ai plus ma place dans le monde du travail .....

Voir tous les commentaires

Ces conseils peuvent aussi vous intéresser

Rapport de stage : exemples et modèles

La rédaction d'un rapport de stage répond à des impératifs immuables. Suivez nos conseils pour être certains de ne pas vous tromper.

le 06/10/2022

8

0

Accepter ou refuser un emploi : comment décider en 5 questions ?

Bonne nouvelle : vos candidatures payent. Mais voilà, ce n'est pas le poste de vos rêves. Accepter ou refuser le poste : là est la question. 5 points clés pour (bien) choisir.

le 27/01/2021

63

22

Comment faire mouche : conseils et astuces pour rédiger un bon CV

Le CV est l'outil indispensable de votre recherche d'emploi. Retrouvez nos astuces pour le réussir et décrocher des entretiens d'embauche.

le 27/01/2021

13

0

Lettre de motivation emploi saisonnier, comment la rédiger efficacement ?

La lettre de motivation est un élément capitale de votre candidature si vous souhaitez décrocher un emploi saisonnier. On vous montre dans cet article tous les éléments pour réaliser une lettre de motivation ...

le 06/10/2022

2

0

Comment travailler durant l'été quand on a entre 14 et 17 ans, quelle réglementation ?

Que vous soyez parent d'un mineur qui souhaite travailler durant l'été ou vous-même de moins de 18 ans nous vous expliquons dans cet article toute la réglementation à connaître pour pouvoir mieux négocier ...

le 06/10/2022

3

1

Contrat saisonnier quels sont vos droits ?

Avant de conclure tout contrat de travail saisonnier prenez connaisance de la législation et négociez mieux votre contrat.

le 30/07/2018

1

0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

81 partages