Cordiste

- Fiche métier

Synonyme(s) : Aucun

Btp

Salaire moyen

23 000 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

BTS

Top 5 compétences

Maconnerie
Rigueur
Batiment
Nettoyage
Travail en equipe

Fiche métier Cordiste

Le cordiste est un explorateur des hauteurs. Armé de sa corde, équipé de son baudrier et de ses mousquetons, il évolue sur les façades des immeubles, les pales des éoliennes ou la cime des arbres pour mener des missions de maintenance. Il est à la fois maçon, peintre, soudeur et agent d'entretien. Un métier physique et très recherché.

Quelles sont les missions du cordiste ?

Les missions du cordiste sont très nombreuses et susceptibles de varier d'un contrat à l'autre. En effet, le cordiste se définit plus par ses conditions d'exercice (l'altitude) que par le contenu de sa tâche. Ainsi, il peut être amené à :

  • opérer des réparations sur des installations éoliennes ou pylônes électriques
  • nettoyer les vitres d'un immeuble, côté façade
  • élaguer des arbres
  • procéder à des soudures, ponçages sur des structures élevées...

Pour le cordiste, le contrat définit la mission.

Quelles sont les compétences attendues ?

Avant toute chose, le cordiste ne redoute pas l'altitude. Il est endurant et sportif pour pouvoir évoluer sur toutes les surfaces, par tous les temps. Sa prudence et sa concentration sans faille assurent sa sécurité.

Le cordiste est un professionnel polyvalent et adaptable. Il maîtrise des savoir-faire différents (maçonnerie, peinture, soudure, élagage...) et se forme en continu pour élargir son éventail de compétences. En cas de problème, il se montre réactif et garde son sang-froid.

Enfin, bien que travailleur indépendant, le cordiste aime le travail en équipe. Sa minutie et son sérieux inspirent confiance à ses collègues.

 

Les avantages et les inconvénients du métier de cordiste

Les plus :

    • Un niveau de qualification bas, de nombreuses offres : insertion professionnelle facile
    • Une grande variété de missions

Les moins :

    • Peu de contrats en dur, primauté de l'intérim : instabilité
    • Des conditions d'exercice difficiles : soumis aux intempéries, grande amplitude horaire...

Quelles formations pour devenir cordiste ?

Malgré sa forte technicité, la profession de cordiste est accessible par un court cursus de formation. Après un CAP ou Bac professionnel dans le BTP, le candidat peut valider :

  • les CQP (certificat de qualification professionnelle) Cordiste de niveau 1, 2 et 3. La première, au moins, est indispensable pour postuler. Le niveau 3 permet d'obtenir le statut d'expert (Technicien organisation de travaux sur cordages).

Bon à savoir : les professionnels issus de l'alpinisme, de l'escalade ou de la spéléologie sont dispensés de la CQP niveau 1 et peuvent valider directement la CQP niveau 2.

  • le CATC (certificat agent technique cordiste) délivré par le Greta VIVA 5.

A noter : le cordiste doit également valider la formation SST (salarié Sauveteur Secouriste du Travail).

Quel est le salaire du cordiste ?

Le salaire du cordiste est attractif : de 1600€ environ pour un premier poste, il évolue vite pour tourner autour de 3000€ mensuels de moyenne en cours de carrière. Il peut être revalorisé par des primes ponctuelles découlant de missions plus complexes ou risquées que d'ordinaire.

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Parce qu'il est éminemment physique, le métier de cordiste ne s'exerce pas jusqu'à la retraite. Le professionnel expérimenté peut, pour évoluer, choisir de :

  •  se spécialiser, notamment dans des domaines moins exigeants comme l'élagage ou la maintenance d'installations éoliennes.
  • viser des responsabilités managériales, en devenant chef de projet, chef d'équipe ou conducteur de travaux.
  • lancer sa propre activité.

Qui emploie des cordistes ?

Le cordiste travaille principalement pour une entreprise du BTP, qui l'envoie sur des missions de construction et de maintenance.
Le cordiste indépendant peut quant à lui être directement employé par son client : entreprises, particuliers, collectivités territoriales...

Bon à savoir : seuls 20% des 5000 cordistes français sont signés en CDI. L'intérim reste le mode d'emploi privilégié de la profession.

En résumé

Secteur Btp
Niveau d'étude minimum BTS
Diplôme conseillé CQP
Alternance Non
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant 1600€
Trouvez votre emploi Cordiste Créer une alerte
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Btp

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Cordiste

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Cordiste ?

Le salaire moyen de Cordiste est de 23000 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Cordiste ?

Le diplome conseillé pour Cordiste est CQP
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Cordiste ?

Avant toute chose, le cordiste ne redoute pas l'altitude. Il est endurant et sportif pour pouvoir évoluer ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Cordiste ?

Un niveau de qualification bas, de nombreuses offres : insertion professionnelle facile Une grande ...
En savoir plus