Calorifugeur

- Fiche métier

Synonyme(s) : Monteur en isolation thermique - Couvreur de tuyaux

Btp

Salaire moyen

22 500 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

CAP à Bac+2

Top 5 compétences

Isolation de batiment
Maintenance
Rigueur
Tolerie
Secteur btp

Fiche métier Calorifugeur

Bien que peu connu, le calorifugeur présente une importance capitale dans les nouveaux défis environnementaux du secteur du BTP. Son rôle consiste en effet à assurer l'isolation des édifices et ainsi réduire les pertes de chaleur. Il est le garant des performances énergétiques d'un bâtiment. Un métier en plein développement et facilement accessible, réservé aux candidats dotés d'une bonne condition physique.

Quelles sont les missions du calorifugeur ?

Le calorifugeur est le spécialiste des questions d'isolation dans les secteurs du bâtiment et de l'industrie.

Sa mission consiste à :

  • analyser les données techniques du chantier pour sélectionner les matériaux et outils les mieux adaptés
  • préparer les surfaces concernées avant la pose
  • installer les matériaux isolants
  • retirer les matériaux isolants pour faciliter les travaux de maintenance d'autres professionnels ; les reposer après travaux.

La calorifugeur peut avoir à intervenir sur une grande variété de supports (conduites d’eau chaude, d'eau froide, de vapeur, murs, planchers...).

Quelles sont les compétences attendues ?

Le métier de calorifugeur s'exerce souvent dans des chantiers, en extérieur dans des positions inconfortables. Il exige donc du candidat une excellente condition physique et une certaine endurance. Concentration et minutie sont les maîtres-mots pour travailler en toute sécurité. Il est disponible, adaptable et mobile pour répondre à toutes les opportunités professionnelles.

Le calorifugeur est à la fois un fin connaisseur des matériaux et un travailleur doté d'un bon coup de crayon (dessin industriel). Il se montre très attaché au respect des normes.

Bien que capable d'exercer en toute autonomie, le calorifugeur aime le travail d'équipe et fait preuve d'un grand sens du collectif.

Le calorifugeur indépendant doit également développer des qualités commerciales et managériales. Face au client, il se montre ainsi à l'écoute et pédagogue.

Les avantages et les inconvénients du métier de calorifugeur ?

Les plus :

    • Un métier en plein boum, porté par les nouveaux défis environnementaux : recrutements nombreux
    • Des primes très fréquentes qui constituent une part importante du salaire

Les moins :

    • Des déplacements nombreux : disponibilité et mobilité exigées
    • Des conditions de travail parfois pénibles : en extérieur, postures, produits et situations dangereux

Quelles formations pour devenir calorifugeur ?

Le métier de calorifugeur ne possède pas de cursus de formation dédié. Bien souvent, les entreprises proposent leur propre formation en interne.
Cependant, l'aspirant calorifugeur peut privilégier certains diplômes.

Niveau 3 :

  • CAP Monteur en isolation thermique et acoustique
  • CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle
  • BEP Réalisation d'ouvrages de métallerie du bâtiment

Niveau 4 :

  • Bac pro MEI (maintenance des équipements industriels)

Niveau 5 :

  • BTS MS (maintenance des systèmes)

Plus important, la profession permet de valider un CQP (certificat de qualification professionnelle) Monteur isolation thermique industrielle, aux niveaux 1, 2 et 3.

Quel salaire pour le calorifugeur ?

Le salaire du calorifugeur est essentiellement fonction de son expérience. Tournant autour de 1800€ par mois pour un premier poste, il augmente ensuite sensiblement jusqu'à atteindre une moyenne de 2500€ mensuels pour un calorifugeur expérimenté.

Bon à savoir : cette rémunération est grandement revalorisée par des primes aussi fréquentes qu'élevées (notamment en cas de déplacement).

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Le poste de calorifugeur offre de belles perspectives d'évolution professionnelle.

Celle-ci est tout d'abord hiérarchique. Avec l'expérience, la calorifugeur gagne en responsabilités. Il se voit confier des chantiers plus complexes ainsi que des fonctions managériales en devenant chef d’équipe, chef de chantier ou responsable de centre de profits de calorifuge.

Le calorifugeur peut également quitter les chantiers pour exercer en atelier en devenant tôlier-traceur.

Les profils les plus expérimentés peuvent enfin quitter leur entreprise pour lancer leur propre activité artisanale.

Bon à savoir : la profession dispose de sa propre filière de formation qui facilite les évolutions professionnelles en fonction du niveau d'expérience du candidat.

Qui emploie des calorifugeurs ?

Les calorifugeurs exercent principalement sur des chantiers, pour le compte d'entreprises du bâtiment ou d'entreprises artisanales.
Les calorifugeurs expérimentés peuvent également travailler en indépendant.

En résumé

Secteur Btp
Niveau d'étude minimum CAP à Bac+2
Diplôme conseillé BTS
Alternance Oui
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant 1800€
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Btp

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Calorifugeur

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Calorifugeur ?

Le salaire moyen de Calorifugeur est de 22500 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Calorifugeur ?

Le diplome conseillé pour Calorifugeur est BTS
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Calorifugeur ?

Le métier de calorifugeur s'exerce souvent dans des chantiers, en extérieur dans des positions inconfortables. ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Calorifugeur ?

Un métier en plein boum, porté par les nouveaux défis environnementaux : recrutements nombreux Des ...
En savoir plus