Canalisateur

- Fiche métier

Synonyme(s) : Poseur de canalisations

Btp

Salaire moyen

23 000 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

CAP à Bac+3

Top 5 compétences

Secteur btp
Pose de canalisations
Eaux usees
Terrassement
Construction

Fiche métier Canalisateur

Comme son nom l'indique, le canalisateur assure la pose et la maintenance des tuyaux de canalisation. Compte tenu des besoins de modernisation des réseaux existants et du dynamisme du secteur BTP, le poste offre de magnifiques perspectives professionnelles dès le niveau CAP. Avis aux candidats manuels et résistants !

Quel est le rôle du canalisateur ?

Le canalisateur assure la construction et la maintenance des réseaux de canalisation, des châteaux d’eau, des réservoirs et des aqueducs.

Bon à savoir : ces canalisations peuvent transporter de l'eau, mais aussi du gaz.

Le rôle du canalisateur consiste à :

  • percer les tranchées selon les plans fournis
  • installer les conduites d'acheminement d'eau ou de gaz
  • effectuer les raccordements aux canalisations existantes ou aux lieux-dits (réservoirs, maisons des usagers...)
  • effectuer des tests pour vérifier l'étanchéité du réseau, mesurer la pression, etc.
  • assurer la maintenance et l'entretien des installations.

Quelles sont les compétences attendues ?

Le canalisateur est un travailleur manuel. Il garantit la fiabilité de ses travaux par sa minutie, sa concentration et son attachement aux règles de sécurité. Il connaît bien les métaux ainsi que les outils spécifiques à sa fonction, et sait lire des plans avec précision. Il peut s'appuyer sur un bon sens de l'observation et de l'analyse.
En cas de problème, le canalisateur fait preuve de sang-froid, d'adaptabilité et de réactivité.

Le canalisateur exerce le plus souvent en plein air. Il est donc doté d'une excellente condition physique. Bien qu'aidé par des outils technologiques, il doit pouvoir compter sur une certaine force.

Enfin, et surtout, le canalisateur exerce au sein d'un équipe. Il jouit donc d'un bon relationnel ainsi que d'un incontestable sens du collaboratif.

A noter : le Caces (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) peut parfois être exigé du candidat.

Les avantages et les inconvénients du métier de canallisateur

Les plus :

    • Des offres nombreuses : insertion professionnelle garantie
    • De belles perspectives d'évolution professionnelle et salariale

Les moins :

    • Des conditions de travail parfois pénibles : en extérieur, postures...
    • Une grande amplitude horaire : astreintes possibles les soirs et week-ends

Quelles formations pour devenir canalisateur ?

Le métier de canalisateur est accessible dès le niveau CAP. Néanmoins, il est recommandé au candidat désireux d'occuper à terme des responsabilités managériales de valider, au minimum, un niveau Bac+2.

Niveau 3 :

  • CAP Constructeur de réseaux de canalisations de travaux publics 
  • TP (titre professionnel) Canalisateur

Niveau 4 :

  • Bac pro TP (travaux publics)
  • Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros oeuvre
  • Bac pro Technicien gaz
  • TPl Chef de chantier travaux publics et canalisations

Niveau 5 (Bac+2) :

  • BTS Bâtiment
  • BTS TP (travaux publics)

Niveau 6 (Bac+3) :

  • BUT GC-CD (génie civil-construction durable).

 

Bon à savoir : après trois ans d'expérience, le canalisateur peut valider le :

  • CQP (certificat de qualification professionnelle) Compagnon canalisateur
  • CQP poseur de canalisations.

Quel est le salaire du canalisateur ?

Le canalisateur connaît une très belle revalorisation salariale au cours de sa carrière. Ainsi, si sa rémunération tourne autour d'un très modeste SMIC mensuel au sortir des études, il augmente sensiblement par la suite jusqu'à atteindre une moyenne de 2300€ par mois en cours de carrière.

La validation de formations complémentaires peut provoquer une revalorisation de salaire.

Quelles sont les évolutions de carrière ?

L'évolution professionnelle du canalisateur est principalement hiérarchique. Avec l'expérience, il gagne en responsabilités (notamment managériales) et accède au poste de chef d'équipe ou/puis de chef de chantier.

Tout au long de sa carrière, le canalisateur peut valider des formations complémentaires pour mettre à jour ses compétences ou gagner en expertise sur un sujet précis.

Enfin, le canalisateur expérimenté peut se lancer en indépendant en développant sa propre entreprise de travaux publics.

Qui emploie des canalisateurs ?

La plupart des canalisateurs sont salariés du secteur privé et exercent au sein d'une entreprise de travaux publics.

Plus rarement, le canalisateur occuper un poste au sein des services techniques d'une collectivité territoriale (secteur public).

En résumé

Secteur Btp
Niveau d'étude minimum CAP à Bac+3
Diplôme conseillé Titre professionnel
Alternance Oui
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant SMIC
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Btp

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Canalisateur

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Canalisateur ?

Le salaire moyen de Canalisateur est de 23000 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Canalisateur ?

Le diplome conseillé pour Canalisateur est Titre professionnel
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Canalisateur ?

Le canalisateur est un travailleur manuel. Il garantit la fiabilité de ses travaux par sa minutie, ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Canalisateur ?

Des offres nombreuses : insertion professionnelle garantie De belles perspectives d'évolution professionnelle ...
En savoir plus