Accueil  >  Astuces emploi  > Conseils pratiques  > L'été, faire moins mais mieux pour trouver un emploi

L'été, faire moins mais mieux pour trouver un emploi

1013 personnes intéressées par cet article
Dream Job

Shutterstock @ Andrey_Popov

Vous êtes au chômage. Seulement voilà, à partir du mois de juin, il est dur de se motiver. Malgré un ralentissement certain, sachez que l’été est porteur en termes d’emploi. Moins de candidats que d’offres, les opportunités sont là. Voici nos 5 conseils pour décrocher un job en faisant moins, mais mieux.


Septembre est un mois de hausse d’activité pour beaucoup d’entreprises et donc des pics de recrutements sont à prévoir. Or, ces recrutements s’anticipent pendant les vacances estivales. Rester connecté pendant l’été est donc un bon moyen de se démarquer.


1. Organisez votre temps : faites-en moins, mais mieux

Pour trouver rapidement un emploi, on peut passer des heures sur son écran, sans vraiment avancer. Pour optimiser vos démarches, donnez-vous des buts à atteindre, des objectifs concrets. 
Pour gérer votre temps, organisez vos journées. Parmi les objectifs tout à fait réalisables : répondre aux annonces publiées, faire au-moins 5 candidatures spontanées par jour, contacter 5 personnes via les réseaux sociaux professionnels.


Il existe un outil simple et gratuit, Google Agenda, sur lequel vous pouvez avoir une vision d’ensemble de votre semaine. Ayez aussi un tableau de suivi de vos candidatures pour identifier les relances à effectuer. L’été s’y prête particulièrement, puisque l’activité est souvent ralentie.


Donnez-vous des horaires de recherche et forcez-vous à les respecter. Vous pouvez exclure les week-ends sans problème. Plusieurs possibilités existent selon votre manière de fonctionner. Soit vous menez vos démarches sur les horaires de travail classiques, soit vous misez sur toutes les matinées ou tous les après-midi. Pour être performant, tout comme au travail, il faut penser à son bien-être. Faites des pauses, écoutez votre manière de fonctionner. Vous pouvez vous donner des tranches horaires par types de tâches. Par exemple : 12h-14h, traiter les offres d’emploi, 16h-18h : gérer les prises de contacts d’entreprises par mail…


Pour rester en veille sur les offres d’emploi proposées, les applications mobiles comme celle de Jobijoba peuvent vous être utiles.


2. Ayez les bonnes bases pour se faire remarquer

Voici 6 points essentiels pour être efficace et décrocher un job rapidement.

  • Ciblez bien vos démarches

Quels métiers, quelles entreprises, quelles compétences leur proposez-vous ?

Pour bien cibler vos démarches, la première astuce est de regarder les annonces France entière pour votre domaine. Retenez les offres qui vous intéressent, peu importe le lieu. A l’aide d’annuaires d’entreprises gratuits comme le Kompass, vous pourrez ensuite cerner les entreprises autour de chez vous.

  • Il n’y a pas un CV mais plusieurs CV selon les cibles que vous avez.

Pas besoin de développer une expérience de barman pour un poste de webdesigner.

  • Vos lettres de motivation doivent être personnalisées selon chaque poste et chaque entreprise.
  • Votre CV doit être en ligne pour être vu des recruteurs en veille
  • Ayez un profil béton sur les réseaux sociaux comme LinkedIn.

Vous pouvez vous inspirer de ceux qui vous semblent les plus influents pour agrémenter le vôtre.

  • N’attendez pas qu’on vous appelle, allez chercher le contact

Pour identifier les personnes clés, il ne s’agit pas forcément des RH, mais par exemple des responsables de services ou managers de proximité.


3. Faites des rencontres !

L’été est favorable au réseautage ! Certes, il y a moins d’activité, mais les personnes présentes sont souvent plus disponibles pour vous répondre. Souvenez-vous, les recrutements connaissent une forte augmentation en septembre, il est donc de bon ton de vous faire connaître dès maintenant. Exploitez votre réseau personnel et professionnel pour vous rappeler à leur bon souvenir.
Pour déposer votre CV en main propre en entreprises, un outil sympa existe pour vous aider : My Maps de Google (moins de piétinements lors de vos déplacements).


4. Gérez votre motivation : déculpabilisez-vous

Lunettes de soleil et vacances

Activité ralentie, entourage en vacances, soleil et chaleur ne sont pas les meilleurs alliés. Faire un break pendant quelques jours permet souvent de revenir l’esprit plus clair et de reprendre de la motivation, si importante dans une recherche d’emploi. N’hésitez donc pas à faire des pauses dans votre recherche.

Sachez qu’en tant que demandeur d’emploi, vous avez le droit d’être absent dans la limite de 35 jours par année civile. Les samedis et dimanches sont inclus dans le calcul. Pour une absence de plus de 7 jours, vous êtes sensés prévenir votre conseiller Pôle Emploi, surtout si un entretien est prévu. Si vous devez vous absenter, privilégiez la période du 01 au 20 août, la plus creuse dans les entreprises. Les deux dernières semaines du mois d’août commencent quant à elles à être propices aux offres d’emploi. Tout le mois de juillet reste lui actif. Soyez donc présents !


Pour rester positif en toutes circonstances, sachez que d’après le baromètre Scale-Up relayé par le Scan Eco, 32% des entreprises souhaitent recruter d’ici les 6 prochains mois. Les prises de contacts débutent dès maintenant !


D'autres conseils peuvent vous intéresser :

Mon CV en ligne attractif pour les recruteurs

Comment avoir (enfin) des réponses à mes candidatures ?

01/07/2017
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 2 commentaires
Donner mon avis
Lydille le 13/08/16
Conseils pertinents. Merci.
Réagir
Ash Ketchum le 05/08/16
Bonjour. Merci pour l'article. J'aurais toutefois quelques remarques (c'est du vécu). Je pense que qualifier la réalisation de 5 candidatures spontanées par jour d'objectif "tout à fait atteignable'' est quelque peu optimiste, surtout quand on prend le temps d'analyser l'offre, de rédiger un courrier personnalisé et de modifier le CV en fonction (ce qui est suggéré dans l'article). Par ailleurs, pour beaucoup de postes, il ne suffit pas d'envoyer des candidatures, mais de véritablement préparer l'entretien. La préparation de l'entretien prend du temps, et c'est souvent au détriment du reste, notamment de la préparation des candidatures, "spontanées" ou pas. Enfin, quand je parle de préparation de l'entretien, j'inclus également la préparation technique, qui pour les postes orientés "techniques", est nécessaire. Pas seulement, la partie dite classique/RH. Ce type de préparation ne se fait pas en jour, c'est un travail de longue haleine, qui démarre pendant les études, et se poursuit tout au long d'une carrière. Je pense notamment aux cas techniques posés pour les postes en cabinet de conseil (études de cas) ou pour des postes en département R&D ou start-up.
Réagir
Ces conseils peuvent vous intéresser
Article
Article
Article
Article
Actualité
Actualité
Voir tous les conseils CV, lettre de motivation et entretien