Accueil > Astuces emploi > Carrière > Comment avoir (enfin) des réponses à ses candidatures ?

Comment avoir (enfin) des réponses à ses candidatures ?

101320 personnes intéressées par cet article

post-office 1972

Flickr @O'Rear, Charles, 1941

Faire une quarantaine de candidatures sans réponses en retour, ou avoir des réponses vagues et impersonnelles, il n'y a rien de plus décourageant dans une recherche d'emploi. Trop qualifié, pas assez qualifié, pas d'expérience, ou trop… On finit par se demander comment rentrer dans la « bonne case » ? D'ailleurs à quoi correspond la bonne case ?


Non, votre téléphone n'est pas sur silencieux et il fonctionne correctement.

Sans réponse à ses candidatures, plutôt que d'attendre « LE » coup de fil, si le secret était d'appeler soi-même ?



Avoir le sentiment de pouvoir agir sur la situation serait fondamental pour avancer. Dans ce cadre, on vous propose une sélection d'actions qui font reprendre un peu la main sur ses recherches d'emploi.


Faire un suivi de ses démarches pour ajuster sa recherche d'emploi :


Il n'est aujourd'hui pas rare de chercher un emploi depuis plus de 6 mois. Il ne faut donc pas rougir du temps qui passe. En revanche, il est important de faire le point sur ses démarches. Avez-vous un tableau qui récapitule vos candidatures? Avez-vous sauvegardé les offres auxquelles vous avez répondu ?
A ce sujet, attention, vous ne pourrez plus les retrouver sur les sites d'emploi après plusieurs semaines en ligne. Pour éviter d'aller en entretien sans savoir pour quel poste, imprimer les offres ou les enregistrer sous format Word est d'un grand secours. N'est-ce pas ?!


Mieux cibler ses candidatures:

route-et-emploi.jpg

Crédit photo: @swa182

Combien de candidatures sont en cours ? Pour savoir « pourquoi on se décarcasse », il est toujours plus intéressant de connaître quels profils ont été retenus. On peut adapter ses démarches et éviter d'arriver à 200 candidatures, sans savoir ce qui coince.
Faire des relances pour savoir si les postes sont pourvus, quels profils ont été retenus permet d'ajuster son ciblage d'offres d'emploi et d'entreprises.
Soyons clairs, il ne s'agit pas de faire l'éloge de la relance à tout-va ou de polémiquer sur les non-réponses des entreprises. On est tous d'accord sur la nécessité d'avoir des réponses de la part des entreprises.

Autre élément, quand on appelle une entreprise dans le cadre d'une relance, on lui montre sa motivation. On sort des démarches assez impersonnelles que sont les candidatures en ligne. C'est le cas de Marie L., une assistante administrative et commerciale de 42 ans, qui a été recrutée dans une PME suite à un appel. L'employeur avait laissé de côté le tri des CV par manque de temps. Elle s'est présentée et l'a rencontré dans la journée, puis a été embauchée dans la foulée.
Faire des relances permet aussi et surtout d'ajuster ses démarches et par exemple de candidater auprès d'entreprises où la concurrence est moins forte. Un peu comme si on empruntait une route moins embouteillée… Souvenez-vous la petite chanson de la pub du loto…

Quel est le bon moment pour relancer mes candidatures?


Pour une offre d'emploi, une entreprise peut facilement recevoir 80 à 100 candidatures. Les temps de traitement peuvent donc être assez longs. C'est pourquoi laisser une douzaine de jours avant de contacter l'entreprise est cohérent. A partir de cette date, une relance est tout à fait envisageable.
Pour une candidature spontanée, le délai peut être de 8 jours.


Comment m'y prendre pour contacter une entreprise ?


Privilégier une prise de contact par téléphone permet d'avoir une qualité d'échange plus intéressante. Si on passe par le mail ou par le courrier, c'est au risque d'avoir une réponse aussi bateau que « nous avons trouvé une personne qui correspond davantage au profil que nous recherchons».
Bon, pas de belles paroles entre nous. On est d'accord, il n'est pas toujours possible d'avoir les coordonnées des entreprises… Pas d'obligation non plus de faire une relance pour toutes les annonces… Point trop n'en faut…
Par contre, à l'heure de la magie d'Internet, on peut trouver à peu près n'importe qui sur les réseaux sociaux comme Viadeo et LinkedIn notamment ! En faisant une recherche sur une entreprise, on peut trouver des contacts clés à qui poser des questions.
Une fois votre interlocuteur en ligne, plutôt que de demander si notre candidature a bien été reçue, mieux vaut poser des questions sur le recrutement. Plus concrètement, le poste est-il pourvu ? Des entretiens sont-ils en cours ? Quels profils ont été retenus ? Si le poste est vacant, c'est le moment propice pour échanger avec son interlocuteur sur la personne qu'il recherche et se présenter en conséquence.


Essuyer des refus n'est vraiment pas agréable, mais cela n'empêche pas la réussite future. Après avoir abandonné ses études et s'être fait licencié de la société Apple qu'il avait fondée, Steve Jobs était un « homme fini » à 30 ans. Dans un discours en 2005, il a expliqué « Je ne l'ai pas compris alors, mais il s'est avéré que le fait d'avoir été viré d'Apple était la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. Le poids de la réussite a été remplacé par la légèreté d'être à nouveau un débutant sans certitudes. Cela m'a libéré pour entrer dans une des périodes les plus créatives de ma vie.»

le 04/11/2015

91 J'aime

J'aime

Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager !

18 commentaires

Donner mon avis

-

Bonjour, cela fait 13 mois déjà que je suis en recherche d 'emploi ,j'ai 58 ans première fois que je suis au chômage, licencié après une longue carrière chez le même employeur ( 31ans ) au profil d'une entreprise extérieure, j'ai vraiment l'impression en plus du dégout, d'être sur la touche définitivement ,malgré tous mes efforts ... peut-être deux réponses bateau au total, sinon les autres ne se donnent pas la peine de répondre. je suis quand même très inquiète pour mes 4 années à remplir. ( en plus du fait que nous sommes considérer comme trop vieux sur le marché du travail, et trop qualifié, donc trop cher). même avec des contrats aides CUI/CIE. RIEN ! . Pourtant je dois continuer à payé mes factures, si je ne veux pas me retrouver à la rue. voilà, Comme nataly si dessous C' EST DECOURAGEANT. ANAIS..

3 réactions -

Réagir

FANGIO - le 09/09/2017

Bonjour, Vous parlez de vos 31ans, de vos 58ans et de vos 4ans. Le problème est bien moins dans vos 58 que dans votre 4. En effet, un recrutement coûte des euros, une entreprise ne va pas tt recommencer dans quatre ans. Temps à passer +frais. Pourquoi ne pas en profiter pour les 4 dernières années pour faire un truc que vous aimez vraiment et si ça se trouve dans un secteur qui recrute. Exemple : Vous avez eu 3 enfants et vous avez eu plaisir a transmettre. Pourquoi pas, faire une formation pour être nounou à domicile. Se mettre au service des autres peut être une super expérience sur 4 ans. Vous êtes dans la dernière ligne droite...soyez inventif. Haut les coeurs, vous êtes une personne formidable.

ANAIS - le 25/03/2017

RE BONSOIR SUITE A MON MAIL DU 3/08/16. JE N'AI ATTENDU PERSONNE,JE SUIS AUJOURD'HUI AUTO ENTREPRENEUR DEPUIS 3 SEMAINES ET VOILA JE DEMARRE MAIS PERSONNE NE M'A AIDER. DONC JE SUIS TRES FIERE DE MON INVESTISSEMENT PERSONNEL. LE BLA BLA C 'EST BON !

MH26 - le 23/03/2017

IDEM POUR MOI. C'est vraiment démoralisant !! 4 entretiens et toujours pas de poste.

-

période de six mois sur douze avant la sortie c'est peu pour le moins de cinquante non !!!

Réagir

-

Cela fait 3 ans maintenant que je suis en recherche active d'emploi. Malgré tous mes efforts, mes candidatures envoyées, aucune réponse où des réponses bateau du style "Nous avons bien pris en compte votre cv. Si vous n'avez aucune réponse de notre part dans les 3 semaines bla bla bla". C'est décourageant et à 47 ans, on a l'impression d'être fini professionnellement

2 réactions -

Réagir

Claude - le 08/09/2017

c'est priorité aux jeunes, après 45 ans on est vieux. Sauf que les jeunes sont instables, et l'entreprise doit re-former de nouveaux jeunes

Anne-Julie, Jobijoba - le 12/07/2016

Bonjour Nataly3376, Un coup de pouce est toujours important dans une recherche d'emploi. Contactez-nous à monconseiller@jobijoba.com, nos experts vous aideront dans vos démarches. Courage !

-

dnives vous avez raison, senior car plus de 50 ans, je suis actuellement en attente des minima sociaux, du coup faire valoir son éligibiité au dispositifs cui cae... (super ça, ça permet de bien s'enfoncer dans la pauvreté, en effet ces contrats sont majoritairement des mi -temps, payés au smic... super!) après 2 ans au revoiiirr. Bref les aides aux seniors c'est peanuts, j'ai postulé sur des postes d'assistant d'éducation (dans le temps j'ai été surveillante, ça fait bizarre:) eh bien mm pour ça, c'est niet... j'ai téléphoné à plusieurs reprises, à la fin je me suis fait passer pour quelqu'un d'autre qu'un postulant, j'ai demandé à la cpe où en était le recrutement et si elle avait reçu mon cv : poste pourvu, elle répond seulement à certaines candidatures... quelle délicatesse... enfin pour un petit job on ne prend pas de gants, n'est ce pas? sinon en effet relancer l'entreprise est positif selon mon expérience, mais pour la fonction publique c'est chasse gardée.

Réagir

-

Encore faut-il connaître le nom de l'entreprise dans laquelle on postule. Par exemple, pour les annonces pôle emploi, on n'est pas forcément "sélectionné" dans un premier temps pour dans un second temps envoyer la candidature à l'entreprise concernée

2 réactions -

Réagir

Kristo - le 13/11/2015

pole emploi... parlons-en! moderniser... du coup ce mot d'ordre nous fait postuler en ligne sans aucun suivi de candidature! mon conseiller m'a assuré que c'était bien mieux car ils pouvaient défendre les candidatures... résultat : on m'adresse un mail (en général avec plusieurs jours de retard) contenant le mail du recruteur... autant dire service négatif. Si l'on supprimait cette institution, on pourrait peut être ventiler les financements afférents de meilleure façon.

Caroline77 - le 10/11/2015

on ne connait pratiquement jamais le recruteur " alors difficile de faire des relances " arrêtons les lettres de motivation qui nous plombent le moral , ne sachant plus quoi mettre !!!! notre expérience est sur notre CV . Pôle emploi ne fait rien pour nous y aider !!!!!! étant sénior trop jeune pour la retraite bientôt ( 60 ans) et trop vieille pour les sociétés alors comment on fait pour vivre quand on est en fin de droit !!!!!

-

Oui en effet la théorie est belle, mais comme les autres commentaires, outre le "barrage" de l'accueil, les idées reçues sur les séniors ou les femmes ou que sais-je encore on se heurte à une légèreté dans la prise en compte des candidats. J'ai suivi des cours de RH et les comportements des recruteurs va complètement à l'encontre des bases du recrutement. Si je laisse de côté les non réponses extrêmement frustrantes, j'ai envie de mettre en cause les compétences en matière de lecture de CV de certains. J'ai reçu des réponses type me refusant un poste en raison de la non conformité de mon profil, or il se trouvait que le poste était à 100% dans mes compétences et mon parcours. Il faut croire que ce sont des robots qui reçoivent les CV. A quoi bon publier des offres d'emploi alors que les dés sont pipés et les postes pourvus avant même que d'être publiés. Néanmoins nous sommes des êtres humains et il faut des montagnes de bonne volonté et un moral d'acier pour continuer à y croire et envoyer des candidatures. Bon courage à tous ceux qui sont comme moi à bout d'arguments, alternant remises en question et formations afin de ne pas rester chez soi à ruminer...

1 réaction -

Réagir

Anonyme - le 16/11/2015

Recherche d'emploi administratif, comptabilité, et aujourd'hui : n'importe quoi pour survivre : effectivement il est très difficile d'avoir une réponse, et quand au grand hasard j'en ai une, ou bien quand je me déplace directement, on me fait comprendre, et parfois on me le dit directement, que je suis trop âgée ou bien on me demande à quel âge je pense partir en retraite.......(j'ai 57 ans, mais cela fait 5 ans que je cherche un emploi). Je suis aujourd'hui encore dans l'attente d'une réponse d'une entreprise qui embauche de nombreuses personnes, et pour l'instant je crois avoir compris que je suis sur une liste d'attente, au cas où ils ne trouvent pas plus jeune, plusieurs personnes d'ailleurs ont déjà démarré leur contrat : moyenne d'âge 35 ans !!!!! On doit travailler de plus en plus tard mais personne ne veut de nous quand on dépasser un certain âge, quel que soit le travail. Où est l'erreur ?

-

Effectivement relancer les entreprises est un point intéressant mais c'est ce que je fais. Lorsqu'on se trouve dans une catégorie dite "sénior" , la relance ne suffit pas. Ce qu'il faudrait c'est que les entrepreneurs soient moins "frilleux" d'embaucher des personnes avec beaucoup d'expériences : L'on peut s'adapter facilement à tout environnement au vu de nos acquis, mais aussi niveau salaire (on n'est pas si gourmand)

3 réactions -

Réagir

BD27 - le 05/11/2015

Effectivement les relances son indispensable comme dans les métiers du commerce . Malgré tout j'ai 55 ans 25 ans de pratique dans le domaine de la vente automobile j'ai toujours évolué et adapté aux nouveaux outils ( informatique internet ) en occupant et développent le métier de vendeur e-commerce à son début ,malgré tout pas où peut de réponse ou la célèbre phrase " vous ne correspondez pas au poste rechercher " Vendeur en véhicule d'occasion .. Les DRH aurait bien besoin de repenser leur métier

éloise73 - le 04/11/2015

je suis tout à fait d'accord avec vous dnives, c'erst ce que je vis depuis 1 an : la discrimination , je vais avoir ans en fin d'année et depuis an malgré des entretiens trés positfs , mon expériences de années et mes diplômes et bien j'ai vite compris une fois arrivée face aux recruteurs que ceux ci s'attendaient à une nana ""plus sexy peut être "" au visage laiteux .... et bien non ils ont à faire à une femme mûre et expérimentée qui n' a jamais eu peur de se lever tôt et de faire des km dans la neige .Donc quand tu es jeune tu n'as pas d'expérience ou te rejette , quand tu as entre 30/35 ans tu va leur faire un bébé.... et quand tu approche la 45/50éne tu n es plus trés jeune alors à 55 même pas la peine.....

rfa - le 04/11/2015

Je confirme les entreprises sont frileuses ....même parcours que DNIVES ...et pourtant nous n'avons pas fini ......

-

Dans la réalité, il n'est pas toujours possible de rentrer en contact téléphonique avec l'interlocuteur visé: le fameux 'barrage secrétaire' est bel et bien toujours là, et on se fait renvoyer sur les roses assez rapidement en prônant le manque de temps/dispo de nos interlocuteurs....souvent donc bien impossible de savoir où en est le processus de recrutement ou savoir pourquoi notre candidature a été écartée.

1 réaction -

Réagir

romy2105 - le 05/11/2015

Tout à fait d'accord. Il y a le barrage téléphonique par le standart ou la secrétaire.....

-

C'est exactement la formation de pole emploi,c'est vrai qu'il est bon de suivre exactement ces conseils,le probleme est qu'il n'ya pas que vous sur les places et se demarquer face à une concurence avec les memes arguments n'est pas evident

Réagir

-

Tous ces conseils ont été suivis depuis deux années ! Mais je suis "sénior" et tout semble différent ! Deux entretiens en deux ans, et seulement quelques réponses polies me disant que je suis "trop qualifiée"... même en revoyant toutes ses prétentions à la baisse, en se dévalorisant volontairement, ! réponses sur environ 150 candidatures, spontanées ou réponses à offres. On demande aux "chômeurs" (quel vilain mot...) de prouver leur recherche active d'emploi , ce qui pour moi devient excessivment difficile au bout de deux années, à moins de répéter constament les mêmes démarches; quand obligera t'on les employeurs à répondre pour avoir des éléments en main ??

2 réactions -

Réagir

calepoduis - le 05/11/2015

moi aussi je suis dessinateur depuis 25 ans et j'ai 54 ans c'est idem...

BoloCxRousse - le 04/11/2015

Je suis parfaitement d'accord avec vous. J'ai démarché spontanément des entreprises. J'ai fait jouer mon "réseau" d'amis en leur confiant CV et lettres de motivation. J'ai répondu à plus de 200 annonces, mais... J'ai 54 ans !

-

De bons conseils mais c'est des démarches que je fais déjà.

Réagir

-

"Malgré toutes les qualités de votre profil, celui-ci n'a pas été retenu"...depuis septembre je n'ai que ça. J'ai eu 2 entretiens, un n'a rien donné, le second proposait un mi-temps que je ne pouvais accepter étant loin de l'endroit( après une candidature spontanée)....C'est totalement déprimant pour un jeune diplômé....

1 réaction -

Réagir

Thibault - le 17/03/2015

+1 la même

-

Dans tous les cas, une recherche d'emploi doit avant tout être ciblée et prendre le moins de temps possible au quotidien. Que ce soit par le biais d'annonces en ligne ou de candidatures spontanées, il faut déjà penser à orienter efficacement sa recherche dans le but d'augmenter ses chances d'obtenir des réponses à ses candidatures. Souvent, les alertes email que l'on a habitude de créer n'ont pas de "pertinence" réelle (on a effectivement tendance à élargir les critères de recherche mais sans résultat concret), car l'on se doute que le profil réellement recherché doit en grande partie correspondre aux exigences du poste, notamment en termes d'expérience (compétences clés) et de mobilité géographique. Pour ma part, le cursus scolaire, bien que pouvant être mis en valeur sur un CV, n'est pas le critère clé qui va déboucher automatiquement sur une embauche : les compétences professionnelles clés acquises dans le cadre des expériences professionnelles (hors stages) sont les seules vraies repères pour un employeur soucieux de recruter des profils opérationnels. Bien évidemment, un certain nombre de qualités humaines/aptitudes sont tout aussi importants afin de valider définitivement le profil du candidat sélectionné au préalable.

1 réaction -

Réagir

Amy.one - le 04/11/2015

C'est tellement vrai! Mais... Comment l'employeur peut-il être sûr que cette personne a les qualités humaines et relationnelles attendues? Par une lettre de recommandation ? Et qui la fait ? Que de questions...

-

Il est vrai que c'est très dur et très décourageant de ne pas avoir de réponse.... Et le temps passe, et plus ça va plus les doutes montent. Dans mon précédent poste j'étais directeur de magasin d'une vingtaine de salarié, cela fait un 1 an et demi que je recherche intensivement dans mes domaines de compétences, j'ai même élargi à la logistique qui présente quelques similarités avec la distribution, mais rien ou le fameux "votre profil a retenu toute notre attention et l'avons étudié attentivement mais nous avons le regret etc...". Du coup, je pense sincèrement a passé de 10 ans dans la distribution en tant qu'adjoint et directeur à repasser employé de rayon parce que les assedics vont bientôt finir..... Bref à 35 ans je repars à zéro en bas de l'échelle..... je suis dégouté.

Réagir

-

Toujours la même Réponse (Aussi ,sans nouvelle de notre part SOUS 5 SEMAINES, vous considérer que votre C V n'a pas été retenu ) et quand vous les appeler ,les sociétées sont toujours en Recherche .

Réagir

-

Fort de constater que les annonces de recrutement sont calibrées suivant certains critères qui au final ne sont plus tenus lors du recrutement proprement dit. Les entreprises ont aujourd'hui le choix et prendront toujours le plus donnant pour un moins coûtant. Je le constate au cours de mes recherches et me retrouve souvent hors clous bien que correspondant à l'annonce de base. Les perspectives s'éloignent alors et le doute, voir le découragement s'installe. Votre article est positif et agréable à lire, il donne des perspective que l'on tendance à oublier. Merci !

1 réaction -

Réagir

Anne-Julie, Jobijoba - le 06/01/2015

Merci Patrice! Gardez le cap! Mettre en avant ce que vous pouvez apporter à l'entreprise et montrer votre "valeur ajoutée" peut être un bon moyen de vous démarquer et d'être le candidat retenu!

-

Bien, malheureusement de nombreuses offres sont anonymes donc les relances sont difficiles

1 réaction -

Réagir

Anne-Julie, Jobijoba - le 15/12/2014

A l'impossible nul n'est tenu en effet! En revanche, si vous avez le nom de l'entreprise, sans le nom du recruteur, sachez qu'à l'heure des réseaux sociaux comme Viadeo et LinkedIn, on peut facilement trouver un contact...

-

je sais déjà comment faire mais ... en tout cas, merci de nous avoir déculpabilisé en parlant de la période 6 mois... qui apparemment se voit de plus en plus... Pour ma part, ça me fait peur pour l'avenir

4 réactions -

Réagir

starmac - le 28/07/2015

Courage !

Anne-Julie, Jobijoba - le 17/03/2015

Bonjour, N'hésitez pas à nous envoyer un message à contact@jobijoba.com, nos spécialistes peuvent vous aider dans vos démarches.

chris - le 06/03/2015

2 ans sans rien.je suis plus que découragée....

Anne-Julie, Jobijoba - le 01/12/2014

Une recherche d'emploi peut prendre du temps. Il n'est pas toujours facile de rester optimiste mais l'objectif de cet article est justement de vous montrer qu'on peut garder un peu la main sur ses démarches. Si vous le souhaitez, pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter à contact@jobijoba.com En vous souhaitant une réussite rapide dans vos démarches!

Voir tous les commentaires

Ces conseils peuvent aussi vous intéresser

Qu'est-ce que le délai de carence intérim, ou carence intérimaire ?

Le délai de carence intérim est une caractéristique des contrats intérimaires. En quoi consiste-t-il ? Que change-t-il pour l'entreprise ? pour l'intérimaire ? Jobijoba fait le point.

le 25/05/2021

10

0

Intérim ou CDD : quel est le mieux pour le salarié ? - Jobijoba

Intérim ou CDD ? Ces deux types de contrats précaires présentent des avantages et inconvénients spécifiques pour le salarié. De là : entre l'intérim et le CDD, lequel choisir ?

le 25/05/2021

6

0

Intérim et chômage : peut-on cumuler ?

L'intérim : une solution pour rester actif en période de chômage ? Tout à fait, d'autant plus que le candidat peut cumuler revenus intérim et allocations Pôle Emploi. Jobijoba vous explique les modalités ...

le 04/03/2021

1

0

Intérim sans diplôme : comment y accéder ?

Travailler en intérim sans diplôme, c'est possible et même un excellent moyen d'acquérir une expérience professionnelle solide. Comment s'y prendre ? Quels métiers privilégier ? Jobijoba vous explique ...

le 04/03/2021

1

0

Âge minimum, âge maximum : à quel âge peut-on faire un stage ?

Le stage est un levier formidable d'insertion professionnelle, idéal pour découvrir un métier et se forger un premier réseau. Mais à quel âge peut-on faire un stage ? Jobijoba vous explique tout.

le 04/03/2021

0

0

Travailler chez Amazon : des postes en entrepôt ou à domicile

Ambassadeur incontournable du commerce en ligne, Amazon recrute en permanence des salariés pour ses services logistique et SAV, à tous niveaux de diplôme.

le 02/02/2021

4

0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

170 partages