Accueil > Astuces emploi  >  Conseils pratiques  >  "On vous rappellera": Comment se rattraper quand on a loupé un entretien ?

"On vous rappellera": Comment se rattraper quand on a loupé un entretien ?

111424 personnes intéressées par cet article
entretien d'embauche comment se rattraper
Shutterstock @wavebreakmedia

Vous venez de passer un entretien d'embauche. Ce poste, vous en êtes convaincu, est fait pour vous. Pourtant, vous avez ce sentiment désagréable d'être « passé à côté ». Sensation ou réalité ? Est-il trop tard ou peut-on encore rattraper la situation ?



Passer un entretien de recrutement, surtout si vous avez plusieurs personnes en face de vous, peut faire perdre tous ses moyens. La phrase du recruteur "On vous rappelera" est-elle un bon présage ? Est-il trop tard ou peut-on encore rattraper la situation ?


Bref. J'ai passé un entretien d'embauche.


Bref, l'entretien : comment savoir si on a raté ?

La durée de l'entretien d'embauche varie de 20 minutes à 1h30. Le temps n'est pas un bon indicateur de réussite. Il peut durer 20 minutes parce que vous ne correspondez pas au profil recherché, tout comme cela peut être le signe que vous avez réussi et totalement convaincu votre interlocuteur.
Le meilleur indicateur reste votre ressenti. Avez-vous senti le recruteur intéressé par votre échange ? Avez-vous le sentiment d'être passé à côté de certaines questions posées ? Votre interlocuteur est-il revenu à plusieurs reprises sur la même question ?
Il peut parfois vous tendre une « perche » en vous demandant : « êtes-vous bien sûr » ?


Le sauvetage de votre candidature. Quelle différence entre relancer et harceler ?

Tout n'est pas toujours rattrapable. Par exemple, si vous avez ressenti une ambiance défavorable, on peut se demander l'intérêt de relancer votre candidature. Parfois, mieux vaut ne pas avoir été embauché, sous peine d'être en difficulté une fois en poste.
Pour le reste, si votre stress a joué en votre défaveur pendant l'échange, n'hésitez pas à faire suivre votre échange d'un appel ou d'un mail. Soyons clairs, rien ne sert de faire un mail de type « je vous remercie pour la qualité de notre échange… », si vous n'apportez pas d'éléments nouveaux au contenu de l'entretien.
En revanche, si vous n'avez pas été au bout de vos arguments ou si vous avez le sentiment de ne pas avoir suffisamment démontré votre motivation ou ne pas avoir donné satisfaction dans les réponses apportées, voyons ensemble comment procéder.


L'objectif : montrer que vous vous êtes interrogés et que vous apportez de nouveaux éléments à l'étude de votre candidature.


Quelques règles de base :

- Ne pas revenir sur ce qui s'est « mal » déroulé et ne pas se justifier
- Se concentrer sur des éléments nouveaux à apporter
- Plus vite vous revenez sur ces éléments et plus cela a de chance de marquer votre interlocuteur
- Montrer que depuis l'échange, vous avez creusé l'information


Par exemple :

encart-entretien-rate.png

Dans ma pratique de conseil, j'ai pu rencontrer des candidats avec un fort potentiel, pourtant écartés lors des entretiens de recrutement, en raison d'une mauvaise gestion de leur stress.


Des compétences vous manquent ?

Vous êtes parvenu à montrer vos potentialités et vos atouts : mission accomplie. Toutefois, à l'issue de l'échange, un doute persiste. Il vous manque des compétences pour être opérationnel sur la totalité du poste.
On l'oublie souvent mais une fois rentré chez soi, plutôt que de ruminer, on peut prendre le temps de voir comment proposer une solution à l'entreprise. S'il s'agit d'un logiciel non maîtrisé, avez-vous pensé à aller sur la version d'essai sur Internet pour vous entrainer et ainsi mesurer votre capacité d'adaptation ?
Vous avez une compétence manquante sur le poste, quelles garanties pouvez-vous apporter à votre interlocuteur (temps d'apprentissage, évolution à moyen terme…) ?

Dernier point, une formation peut-elle être envisageable ?


Si toutefois vous êtes passés à côté de plusieurs entretiens de recrutement: dites vous que le prochain sera le bon !  Comme disent les Shadoks "Plus on échoue, plus on a de chances de réussir". Sur un prochain dossier, on posera la question de l'honnêté en entretien d'embauche. Est-elle bien nécessaire ?

16/03/2016
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 9 commentaires
Donner mon avis
SDM le 21/05/18
Pour mieux connaître le Monde du Travail en France, je conseille la lecture du livre de Monsieur CHOUCHON Lionel, De la Boulotique à la Débilotique en passant par la Lorraine avec mes sabots. Éd. Olivier Orban.

Les propos sont toujours d'actualité.

Réagir
Dub le 21/03/16
Que dire sur cet article, nous sommes devant tant de banalités, en fait 5 minutes donne la tendance ...

A titre personnel mon dernier entretien, très ouvert, 99 % correspondent au profil du poste recherché.
Mail de remerciement, appel de l'entreprise pour fixer un rendez-vous sur les tests de comportement et là badaboum.
La DRH c'est trompé de candidat ... et elle me donne le motif de mon élimination ... surdimensionné, mais pas assez d'expérience en industrie (secteur dans lequel j'ai évolué pendant plus de 12 ans).
Bravo le professionnalisme.

Désolé mais les expériences vécus me montre que seul les critères économiques prévôts car n'oublions pas: "nous ne sommes que de la masse salariale".
Réagir
mth LE 20/3/2016 le 20/03/16
EH oui, c 'est ce qui vient de m'arriver !!
J'ai passé un entretien professionnel dernièrement et je m'attendais à me retrouver devant deux personnes et en réalité , ils étaient 4 à ma grande surprise !!
J'ai été complètement déstabilisée et ceci m'a provoqué un blocage, je ne trouvais plus mes mots, je n'ai pas parlé normalement alors que j'avais plein de choses à dire enfin bref entretien loupé !!! Ce n'est pas mon truc de parler en groupe et si on m'avait prévenu de cet échange avec 4 recruteurs, je m'y aurais davantage préparé et peut être mieux réussi !! C'est la 1ère fois que ce genre de problème m'arrive car j'ai pour habitude de passer des entretiens (puisque sous CDD depuis 4 ans) qui se passent généralement assez bien !!!
Bien dommage tout cela car c'est pénalisant pour le candidat qui n'est pas forcément nul !!!!!!!!!!!!!
1 réaction - Réagir
Anne-Julie, Jobijoba le 21/03/16
Foncez et recontactez votre interlocuteur principal. Le mail de "remerciements" suite à un entretien permet justement de revenir sur ces points. Montrez simplement que la situation d'entretien n'est jamais simple et qu'elle peut faire perdre ses moyens. Lancez-vous et répondez par écrit aux questions qui vous avez été posées !
Ces conseils peuvent vous intéresser
Qu'est-ce que le délai de carence intérim, ou carence intérimaire ?
Intérim ou CDD : quel est le mieux pour le salarié ? - Jobijoba
Télétravail à domicile : conditions, inconvénients et salaires
Rapport de stage : exemples et modèles
Intérim et chômage : peut-on cumuler ?
Intérim sans diplôme : comment y accéder ?
Voir tous les conseils CV, lettre de motivation et entretien