Accueil > Astuces emploi > Vu sur le web > 5 idées de secteurs pour être recruté (plus) facilement

5 idées de secteurs pour être recruté (plus) facilement

57928 personnes intéressées par cet article

Le rapport recruteur candidat s'inverserait t-il ?

Adobe Stock

Alors que le taux de chômage est de 9,5%* en France, 200 000 postes seraient non pourvus chaque année. Quels sont ces métiers pour lesquels les entreprises recrutent difficilement ? Zoom sur ces métiers où l’on a toutes ses chances de se faire recruter.


Alors que les indicateurs de reprise de l’emploi sont au vert, ces difficultés pour recruter se font de plus en plus sentir pour les entreprises. En juin 2017, l’INSEE révélait que “l'augmentation des difficultés de recrutement depuis 2016 implique qu'une part croissante des entreprises n'arrive pas à développer son activité autant qu'elle le souhaiterait”. De leur côté, certains profils se seraient détournés de leur métier initial face à leur difficulté à trouver un emploi, alors que désormais les recruteurs peinent à trouver les talents qualifiés.

Réelle “contradiction française”, selon une étude réalisée par Manpower, la France serait en tête des pays où la pénurie de talents qualifiés est la plus criante. 


La logistique et les transports : des métiers qualifiés

Les métiers de la logistique ont connu un boom sur cette dernière année et recrutent. L’avènement du e-commerce accentue les besoins en la matière. Les professionnels qualifiés comme les préparateurs de commandes, caristes, avec les CACES 1, 3 et 5 par exemple sont très attendus. Pour le transport, le secteur est très souvent à la recherche de détenteurs de permis PL, SPL notamment.


=> Voir les offres du secteur logistique


Ingénieur R&D et informatique : des cadres toujours recherchés

Signe de rebond et de confiance en l’avenir, de nombreux postes sont à pourvoir en tant qu’ingénieur R&D. Le secteur de l’IT est toujours présent dans le palmarès des recrutements qui peinent à trouver des candidats qualifiés. De nombreuses formations sont d’ailleurs proposées pour accompagner les reconversions professionnelles.


=> Actualité du secteur des nouvelles technologies


L’agroalimentaire et l’ameublement : ces secteurs qui peinent à faire connaître leurs métiers

Anne Midavaine, de la Fédération de l’ameublement explique à Challenges « Les entreprises du secteur ont connu de grosses difficultés dans les années 1990-2000, et elles ont dû licencier beaucoup de salariés. Mais, depuis dix ans, grâce à une montée en gamme, nous avons amélioré la situation. Le hic, c’est qu’entretemps il y a eu une déperdition des compétences et les métiers ont beaucoup évolué. » Pour pallier à la situation, les entreprises s’adaptent. La société Parisot, leader français du meuble en kit (770 salariés et 127 millions d’euros de chiffre d’affaires) par exemple, a mis en place une formation de chômeurs sans qualification grâce à un partenariat avec Pôle emploi, Adecco et la mairie de Saint-Loup-sur-Semouse (Haute- Saône).

Idem pour le secteur de l’agroalimentaire. « Les gens connaissent nos produits mais pas les 80 métiers de l’agroalimentaire », témoigne Jérôme Breysse, directeur économie et compétitivité de l’Ania. La fédération du secteur affiche 17.000 recrutements annuels considérés comme “difficiles”.

Si vous ciblez ces secteurs, n’hésitez pas à viser des postes d’assembleur-monteur, ou opérateur d’assemblage, agent de fabrication industrielle, ou encore, tous les profils de techniciens de maintenance.


L’Hôtellerie-restauration : les conditions de travail et les horaires en cause

Oui c’est vrai, ce secteur est tout le temps ciblé dans les différents postes pour lesquels on a le plus de chance de trouver un emploi, saisonnier, des extras ou encore en CDI. Et pour cause, le secteur se porte bien. En revanche, les conditions d’emploi, les horaires de travail ou encore la pénibilité incitent peu les candidats à se positionner.


=> Toutes les offres du secteur Restauration




Les métiers manuels et la construction : une image qui joue contre eux malgré leur côté porteur

Techniciens, maçons, électriciens, plombiers, menuisiers sont souvent des métiers délaissés pour l’image qu’ils renvoient. Pourtant, ils restent immanquablement recherchés sur le marché de l’emploi et représentent l’assurance d’un emploi stable.

Alors que 82%** des personnes seraient prêtes à changer de voie, ces métiers manuels, assez peu prisés pendant le parcours de formation initiale, sont souvent investis lors d’une reconversion professionnelle.

Côté cadre, après deux années en berne pour la construction, elle recherche de nouveaux collaborateurs. Profils cadres : les recrutements de chef de chantier ont repris à la hausse.


Pour finir, côté type d’entreprise, sachez que les ETI (établissements de taille intermédiaire) sont des pépites méconnues qui créent le plus d’emplois en France. Alors que de nombreux postulants s’entassent dans les grosses entreprises, ne négligez pas les ETI pour vos candidatures spontanées !


* chiffres du chômage pour le deuxième trimestre 2017

** sondage réalisé en mai 2017 par OpenClasssrooms

le 05/02/2019

8 J'aime

J'aime

Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager !

7 commentaires

Donner mon avis

-

Job en protection

Réagir

-

Bonjour. Peut-être que les choses sont prises par le mauvais bout en fait... Pourquoi découper par secteur et pas par métier? Si on est par exemple RH ou assistant administratif, on peut le faire dans n'importe quel secteur, nucléaire, automobile, chimie, BTP, etc... Il y aura autant de différences entre deux entreprises du même secteur ou de secteurs différents... Et la liste de ces métiers "indépendants de la branche" est longue: QSE, RH, achats, comptabilité, administratif, ... On dirait que le recrutement se fait non pas par recherche de compétences mais par recherche de défauts.

Réagir

-

Vous nous proposez toujours les mêmes offres et si c'est des offres qui ne nous correspondent pas on n'a rien d'autre, il y a des sites web pour l'emploi qui sont 10 fois mieux que le vôtre, je pense à Indeed et Neuvo est le pire des sites, je ne lis même plus leurs offres, je les mets automatiquement dans indésirables

1 réaction -

Réagir

Anne-Julie, Jobijoba - le 30/11/2017

Dur dur au travers d'articles de répondre à tous les profils, propres à chacun ! Par contre, n'hésitez pas à nous contacter (contact@jobijoba.com) pour que je puisse vous guider de manière plus adaptée à votre situation actuelle...

-

Bonjour, Il paraîtrait qu'en France, on est vieux à 50 ans ! Il y a une discrimination honteuse vis à vis des cinquantenaires et surtout pour les femmes. J'envoie candidature sur candidature pour des postes à pourvoir en tant que chargée d'accueil mais lors des sessions de recrutement, ce sont les jeunes sans expérience auxquels on offre les postes ! De plus on vous demande d'être bilingue anglais alors que jusqu'à il n'y a pas très longtemps, pas un de nos présidents ne le parlait couramment. De plus le salaire des chargées d'accueil/standardiste reste la plupart du temps au salaire du SMIC. C'est très décourageant !

2 réactions -

Réagir

mirabelle - le 22/01/2018

je suis dans la même tranche d'age c'est à dire plus de cinquante ans et je désespère à retrouver un poste en CDI. Et si vous voulez trouver un emploi il faut aller chercher n'importe quel emploi en dessous de vos compétences. Pas facile de l'entendre et encore moins facile de le vivre.

willy - le 18/12/2017

tout à fait d'accord!!!!

-

Bonjour Jobijoba, bonjour Anne-Julie, "Dites oui à l'emploi" ! Sur le nombre de CV que j'ai envoyés, combien de réponses : même pas 1%. Lorsque j'étais en poste, je recevais beaucoup de cv pour mon patron. Je les lui transmettais et il me les retournait annotés d'un commentaire. J'ai toujours pris la peine de renvoyer un courrier personnalisé à toutes les personnes. Le savoir vivre commence aussi par là. Par ailleurs, je vous suggère, modestement et beaucoup d'humilité, de faire un article destiné aux recruteurs et que vous pourriez intituler : "dites oui aux "Seniors" (vous savez les vieux qui s'approchent ou ont dépassé 50 ans). Bonne semaine à vous, Cordialement,

2 réactions -

Réagir

Lnaguapa - le 27/11/2017

Merci Anne-Julie pour votre retour et les liens joints à votre réponse. Vous savez comme moi qu'aucun recruteur n'embauchera une ou un senior sauf si le senior en question a une compétence spécifique et recherchée ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Par ailleurs, je me mets souvent à la place des autres y compris à la place d'un recruteur ce qui me permet de comprendre que, moi aussi, j'embaucherai plus facilement quelqu'un de jeune ou plus jeune qu'une ou un senior. Les conditionnements sociétaux ont la vie dure malheureusement. Bien à vous,

Anne-Julie, Jobijoba - le 27/11/2017

Merci pour ce retour ! Comme je suis d'accord avec vous ! Voici deux articles sur ce sujet qui nous est cher chez Jobijoba https://www.jobijoba.com/fr/dossiers/revue-web/margaux-gilquin-son-combat-pour-lemploi-des-seniors Et celui-ci https://www.jobijoba.com/fr/dossiers/conseils-cv/experimente-postuler-a-des-offres-qui-demandent-moins-dexperience

-

Moi je suis devenu allergique a envoye mon cv et une lettre de motivation donc faut changer ce proceder de recrutement il faut revenir a ce qu il se faisait avant on lit l annonce on appelle le recruteur s il nous dit de nous presenter on se presente je n envois plus de cv car j ai peur que mon cv finisse a la poubelle ou qu il ne soit meme pas lu j ai besoin de d une heure pour faire une lettre de motivation specifique a l annonceur plus le cv a relire et si avec tout ca je n ai rien au retour donc sa ne m encourage pas a refaire d autres et franchement ce n est pas du toit motivant quand sur 10 cv envoyes avec 10 lettres de motivation specifiques je ne recois qu une reponse avec "nous avons le regret". Donc a mon avis il faut revenir a l ancienne methode de recevoir les candidats un par un.

1 réaction -

Réagir

Sandrine96 - le 27/11/2017

Tout à fait d'accord!

-

Si tous ces secteurs peinent à recruter, il faudra peut-être s'interroger aussi sur les salaires que les employeurs sont prêts à payer pour un collaborateur qualifié et expérimenté. Le salaire d'un agent de voyage ou d'un réceptionniste en hôtellerie n'est souvent guère plus élevé que le SMIC, pas étonnant que les jeunes essaient de partir travailler ailleurs, car on est bien mieux payé en Grande Bretagne par exemple qu'en France. Nos voisins européens ont également une autre approche quant au recrutement. En France, on cherche par tous les moyens de prouver que vous n'êtes pas assez qualifié ou qu'il vous manque telle ou telle compétence. J'ai 34 années d'expérience dans l'hôtellerie et le tourisme, je suis trilingue, mais je suis une "senior" bien que ce mot est ignoble, et je peine à retrouver un emploi. Je veux bien faire des concessions au niveau de mes prétentions, mais raisonnablement. On ne veut pas de compétences , ni des collaborateurs qui souhaitent passer leurs expériences à la génération suivante. C'est particulièrement vrai dans le tourisme et c'est dommage.

2 réactions -

Réagir

Seniore75 - le 28/11/2017

C'est très vrai et pour tous les secteurs et c'est pourquoi la France n'est pas un pays compétitif! Nous sommes dans un pays en retard de plusieurs métros et où le patronat est trop borné !!

Cyrrr - le 27/11/2017

Vous etes toujours tres optimistes quand aux possibilites d emploi mais j envoie des cv a la pelle et aucune reponse . les candidatures en ligne il semble que le recrutement ne les recoit meme pas . plus de trois journalieres et rien en retour ?vingt a trente candidatures hebdomadaires. Personne qualifiee professionnelement dans mon metier cinq ans d experience . c est une horreur de ne pas savoir embaucher . le procede des candidatures en ligne avec des sous traitants qui sous traitent l affichage et la mise en relation est ridicule/inutile/obsolète . Le direct convient mieux en matiere de recrutement . bye

Voir tous les commentaires

Ces conseils peuvent aussi vous intéresser

Télétravail à domicile : conditions, inconvénients et salaires

Le télétravail est devenu une question incontournable dans le monde du travail d'aujourd'hui. Jobijoba passe en revue les modalités de cette tendance qui explose.

le 17/03/2021

6

2

Baromètre emploi Grandes Régions Jobijoba 2018

Jobijoba vous présente le baromètre 2018 des grandes régions où il est le plus facile de trouver un emploi

le 05/09/2022

2

0

Baromètre emploi Grandes Régions Jobijoba : troisième édition

Où trouver un emploi selon sa région ? Jobijoba a analysé 7 millions d'offres d'emploi sur l'année 2017 pour identifier les tendances recrutement.

le 01/02/2019

1

0

Les salaires français vont augmenter en 2018

Nouvelle année, nouvelle augmentation ? Zoom sur les (belles) perspectives de 2018

le 19/10/2020

0

0

Prime de Noël : toujours d'actualité malgré les coupes de budget

Flash info : la prime de Noël est maintenue malgré les coupes de budget. Elle sera versée à partir du 18 décembre.

le 24/07/2019

9

4

La nouvelle vient de tomber : des recrutements pour le Père Noël !

Noël, les cadeaux, les moments partagés... Mais aussi ses recrutements de pères Noël ! Alors découvrez notre sélection d'offres très rouges...

le 24/07/2019

20

1

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

39 partages