Accueil  >  Astuces emploi  > Vu sur le web  > Petit paradis au Canada offre terrain et travail à ceux qui souhaitent s'installer

Petit paradis au Canada offre terrain et travail à ceux qui souhaitent s'installer

1470 personnes intéressées par cet article
Cape Breton, Canada

Source : Pinterest

Cape Breton, une petite île à l’extrêmité orientale de Nouvelle-Ecosse, au Canada, est un véritable havre de paix… Tout y est, sauf… des habitants. Les entreprises locales ont donc lancé un appel sur leur page Facebook. Un emploi et un terrain sont à la clé. 


Une qualité de vie

L’atout principal de Cape Breton : ses paysages et sa nature préservée. Sur place, vous y trouverez « Framer’s Daughter », une supérette, une boulangerie, un magasin général. L’île a les équipements nécessaires à l’installation d’une famille, avec notamment des crèches et écoles.  Avec environ 150 000 habitants, l’île connait le plein emploi. Par contre, elle voit par contre sa population sans cesse diminuer.


Le deal

Pour faire face à sa pénurie de salariés et de résidents, un emploi et 8 000 m2 de terre sont offerts à tout nouvel arrivant. Je n’en dis pas plus, je vous sens convaincus. Mais alors, comment faire pour s’y installer dans le cadre d’une expatriation ?


Cap Breton, l'île


S’expatrier au Canada

Pour bénéficier de cette proposition, une autorisation légale de travail au Canada est nécessaire. Selon la loi, vous pouvez y accéder si vous avez une invitation d’un employeur canadien, validée par le Ministère de l’emploi et du développement social, ainsi qu'un permis de travail délivré après obtention du visa temporaire.


Plusieurs informations utiles pour travailler au Canada:

- Les petits boulots au Canada sont payés à la semaine.
- Les procédures d’embauche sont simples et rapides.
- Le salaire minimum varie de 10,45$ de l’heure en Colombie-Britannique à 10,86$ au Yukon. Au Québec, c’est 10,55$ de l’heure (9,05$/heure si vous êtes dans un poste soumis à pourboire !)
- La durée du travail est de 8h par jour et de 40 heures par semaine
- Après une année de travail chez le même employeur, vous aurez droit à des congés annuels dont la durée (courte !) est de 2 semaines minimum


Pour en savoir plus, sachez que Pôle Emploi International organise des ateliers sur la recherche d’emploi à l’étranger. Des rendez-vous comme « Destination Canada », à Paris sont prévus pour faciliter les démarches. L'automne est la bonne période pour assister à ces meetings.  


Le PVT, Programme Vacances Travail, vous permet aussi d'exercer dans un pays étranger pour une durée maximale de 2 ans. 


Enfin, pour les moins aventureux, sachez que certaines régions de France, comme l’Auvergne, proposent tous les ans des programmes du même ordre avec le logement offert à tout nouvel arrivant…


Sources Brightside.me et mieux-vivre-autrement.com

10/10/2016
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 5 commentaires
Donner mon avis
matthiashenri le 31/10/16
super intéressant salaire horaire 10 dollars canadien = 6.83 euros
et les Français se plaignent du SMIC qui est de 9.67 euros de l'heure avec 5 semaines de congés , allez les comprendre.
2 réactions - Réagir
Miscat le 02/11/16
6, 50 euros de l'heure, 40 heures par semaine, 2 semaines de congés payés, sans sécurité sociale, allocation chômage, tabernâcle!
Sam le 05/11/16
Quand les Canadiens auront la même productivité et fiscalité que les français, on en reparlera....
ipiotro le 21/10/16
bonne initiative et renseignement interessant
Réagir
vicky le 18/10/16
Je prends très interessantm
Réagir
Toutes les actualités à ne pas manquer
Article Le bon plan emploi à partager : Deliveroo
Article A la recherche d'une entreprise ? Decathlon… à fond les recrutements ?
Article Place à l'Emploi : une semaine pour rapprocher entreprises et candidats
Article Devenez aide-soignant : 220 000 postes à pourvoir
Actualité A l'assaut du Forum Jobs d'Eté Etudiants 2019 - Du 15 au 17 avril à Paris
Actualité Salon de l'Emploi Automobile les 4 et 5 octobre 2018 à Paris
Voir toutes les actualités