Accueil  >  Astuces emploi  > Vu sur le web  > Les 7 habitudes qu'ont les gens qui réussissent

Les 7 habitudes qu'ont les gens qui réussissent

19471 personnes intéressées par cet article
Les clefs de la réussite

Shutterstock @lzf

Le temps moyen pour trouver un emploi s’allonge. Il est désormais fréquent de chercher un emploi pendant plus de 6 mois. Avec lui, le doute s’installe. Si, comme moi, vous vous êtes déjà demandé comment font les gens qui réussissent ? Voici les réponses d’un grand nom du Management, Stephen R. Covey, conseiller du président Clinton et auteur de "Les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent", relayées par l’Express.


Dans la vie, on a tous des habitudes répétées. Et s’il fallait en essayer de nouvelles pour nous amener sur des chemins plus propices à notre épanouissement personnel et professionnel ?

Soyons clair, la « réussite » correspond à ce que vous y mettez derrière : évolution, reconnaissance, épanouissement, conciliation vie personnelle et vie professionnelle. De la même manière que nous sommes tous différents, on lui donnera tous un sens qui nous est propre.


1. Proposer une idée neuve par jour

Le maître mot : soyez proactif. Sortir des préoccupations autocentrées du quotidien pour proposer de nouvelles idées serait la clé. A l’image de Xavier Niel, le PDG de Free, lancez-vous des défis quotidiens pour avoir une longueur d’avance et stimuler vos neurones.
Pour cela, misez sur des objectifs réalisables pour mesurer la satisfaction de les avoir atteints. Si vos idées ne sont pas valorisées, soyez indulgent avec vous-même. Ce qui compte, c’est de se mettre en chemin.

2. Avoir un plan d’action

Penser à rebours en faisant des plans de vie personnels ou professionnels sur 3 mois, 6 mois, 3 ans, 5 ans permettrait d’avancer. Selon l’adage « Si tu ne sais pas où tu vas, il y a de fortes chances que tu n'y ailles pas », mieux vaudrait savoir quelle direction prendre, quitte à s’adapter ensuite. Dans une recherche d’emploi par exemple, on pourrait se dire qu’on se donne 3 mois pour trouver dans son secteur et dans son lieu de résidence. Une fois cette date passée, on pourrait ouvrir ses démarches. Cela permettrait de se lancer et de mettre en place les actions nécessaires pour ensuite décider et s'ajuster. Le tout, sans regret.

L’auteur recommande aussi de faire un tableau avec d’un côté, vie personnelle, de l’autre, vie professionnelle. L’un n’allant en effet pas sans l’autre.

3. Priorité donnée à la sphère de vie privée

« Personne, sur son lit de mort, n’a jamais regretté de ne pas avoir terminé un dossier ». Cette phrase m’inspire particulièrement, tout comme à ceux qui ont eu à gérer des choses difficiles un jour. La priorité de l’agenda reste la famille, les cercles d’amis, la détente, le plaisir…. Pour finir de vous convaincre : le bien-être participe à la performance !

4. Apprendre une chose par jour

Se lancer des challenges, apprendre par soi-même une chose par jour permet de doper son intelligence, mais aussi et surtout de lutter contre l’ennui, qui peut nous ronger.
Dans une période de transition comme celle du chômage par exemple, vous pouvez avoir recours aux Moocs gratuits, ces formations en ligne sur tous les thèmes (ou presque)… En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez accéder à des formations certifiantes gratuites notamment sur OpenClassrooms.

Tous les moyens sont bons pour continuer d'apprendre… Je me souviens de mon grand-père, qui n’a pas eu la chance d’aller à l’école bien longtemps, mais qui s’est instruit seul en lisant et en se documentant… Croyez-moi, il était fier et cultivé. Chaque occasion était bonne pour apprendre.

5. Laisser parler l’autre... jusqu’au bout

Parlons-en… Le vrai problème dans la communication, en particulier en entreprise, c’est que l’on pense à la réponse que l’on va faire à son collègue, avant même l’avoir écouté jusqu’au bout.


Citation du jour sur la communication

Extrait de LinkedIn


Le hic, c’est que dans ce cas de figure, on n’avance pas, on reste figé sur sa position et sur son idée. Le remède ? Forcez-vous à poser 3 questions pour comprendre le point du vue de votre interlocuteur et dépasser de potentielles idées préconçues.

6. Rechercher avec acharnement les points d’accord

« Optez pour une "mentalité d'abondance" en partant du principe qu'il y a des choses à partager ». Placez-vous dans une posture de type gagnant-gagnant. Vous avez plus à gagner d’un compromis, quitte à être un peu perdant, par exemple 60-40. Loin de l’idée de perdre une sorte de pouvoir ou de heurter votre égo, discutez avec votre interlocuteur des difficultés rencontrées et visez la victoire commune. En revanche, si l’accord n’est pas le bon, vous êtes en droit de le refuser !

7. Instaurer des moments d’échanges

Il peut s'agir d’échanges formels ou informels, entre services, entre collègues du même service, avec d’anciens collègues… Plus l’information circule et plus vous aurez à gagner. Ceci est un bon moyen de décloisonner l’information et, tout simplement, d’être bien.


Pour finir, je rajouterais un 8ème point.

BONUS : la persévérance malgré l'échec 

On a souvent tendance à croire que les personnes qui réussissent, qu’elles soient stars du cinéma ou grands scientifiques, sont nées sous une bonne étoile, loin de l’échec. Et bien non ! L’échec fait partie de la vie. La réussite appartient à ceux qui persévèrent.

Je vous transmets cette histoire très inspirante relayée sur un réseau social professionnel récemment. Meryl Streep, sur cette photo en 1976, sortait d’un casting pour le film King Kong.


Meryl Streep dans le métro en 1976, après le casting pour King Kong

Extrait de LinkedIn

Durant ce casting, le réalisateur lui aurait dit qu’elle était si laide qu’elle ne percerait jamais au cinéma. A l'exclamation :"Quelle mocheté", l'actrice aurait répondu qu’il ne s’agissait que d’un point de vue parmi un océan d’autres avis. Elle continua jusqu’à atteindre la célébrité qu’on lui connaît tous.
Elle confie « Cette seule opinion aurait pu m’éloigner de mon rêve de devenir une actrice, ou bien me forcer à me prendre en main et croire en moi. »


Un dernier cas pour la route. Albert Einstein, lui, avait de réelles difficultés de communication et à apprendre de manière traditionnelle à l’école…


Ces articles devraient également vous intéresser :

Garder sa motivation dans une recherche d'emploi: les exemples d'échecs les plus célèbres

Mon programme emploi personnalisé en 7 jours

11/05/2017
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 10 commentaires
Donner mon avis
Jérémy le 12/05/17
Si il suffisait de faire tout sa pour "réussir".
Même avec énormément de succès, beaucoup de bonne volonté et de convictions personnel, vous n'êtes pas l'abri de vous retrouvez sans toit, sans chaleur et sans confort. Se qui compte surtout, et qui n'est pas évoquer dans cette article, s'est la valeur que vous accordez à la "réussite".
Réagir
Nathalie le 11/05/17
Bonjour Merci pour cet article ! le témoignage sur Meryl Streep, une actrice de valeur à mon goût, me fait penser que si une personne ne sait pas apprécier notre valeur où ne regarde qu'aux apparences, je n'ai pour ma part rien à faire avec une telle personne ! il faut je pense effectivement être attentif aux bonnes personnes et se mettre en marche jusqu'à ce que ça marche ! comme par exemple aller se présenter de manière spontanée sur le lieu d'un éventuel travail ! c'est toujours plus parlant pour chacun de voir les gens en live, surtout dans un monde de plus en plus virtuel ! c'est grâce à ça que je viens de trouver mon futur job ! pour l'anecdote je suis arrivée dans la cour de l'établissement au moment même où la directrice sortait de l'accueil... je vous souhaite beaucoup de courage et de grâce pour aller de l'avant et malgré les cris où les pleurs toujours croire qu'il y a un instant 'T"...Tout est possible à ceux qui croient.... malgré leurs échecs où faiblesses d'un moment. Amitiés
2 réactions - Réagir
Jeremy le 12/05/17
Lol
10ans que j'ai fait personnellement des démarches "sur les lieux de travail" sans succès. Se n'est pas parce que sa marche pour vous que c'est forcément une règle d'or.
Jphi le 16/05/17
C'est la roulette russe, au risque de prendre une réflection de la directrice comme quoi il faut postuler en envoyant les documents à la r.h ....
Emma le 22/06/16
Ca fait du bien de lire ce genre d'article de temps en temps pour relancer la dynamique !
1 réaction - Réagir
nadine le 17/11/16
Merci pour votre article qui me sera très utile car je me suis reconnue dans certaines situations!
Toutes les actualités à ne pas manquer
Article
Article
Article
Article
Actualité
Actualité
Voir toutes les actualités