Accueil > Fiches métiers > Ajusteur mouliste

Ajusteur mouliste

- Fiche métier

Synonyme(s) : Aucun

Industrie

© pch.vector

Salaire moyen

25 000 €

Salaire moyen brut par an

Niveau d'étude

CAP à Bac

Top 5 compétences

Injection plastique
Mecanique
Ajustage
Rigueur
Polissage

Fiche métier Ajusteur mouliste

L'ajusteur-mouliste conçoit, construit et entretient les moules industriels qui permettent de fabriquer des produits en série. Il est également chargé d'encadrer le processus de production, notamment les phases d'ajustage. Un métier physique, accessible via un très court de formation et qui recrute fortement.

Quelles sont les missions de l'ajusteur-mouliste ?

L'ajusteur-mouliste conçoit, fabrique, installe et entretient les moules industriels. Ces derniers sont destinés à la production en série d'éléments en plastique ou alliages.

Au quotidien, les missions de l'ajusteur-mouliste consistent donc à :

  • étudier le plan de fabrication (cahier des charges) pour concevoir son moule en conséquence.
  • collaborer à la définition du devis de fabrication.
  • fabriquer le moule. Il s'appuie pour ce faire sur des techniques d’usinage comme le fraisage et le tournage.
  • installer le moule sur la presse
  • vérifier le réglage et le bon fonctionnement du moule installé
  • assurer son réglage et de vérifier son bon fonctionnement et sa conformité aux exigences du client.
  • assurer l'entretien et la maintenance des moules.

L'ajusteur-mouliste est également le garant de la sécurité et de la conformité de ses moules et de leur installation sur presse. En cas de problème, il est en mesure de définir les causes (diagnostic) et d'imaginer des solutions.

Quelles sont les compétences attendues ?

L'ajusteur-mouliste exerce un métier physique, manuel. Il doit donc jouir d'une certaine force, mais surtout d'une excellente condition physique. Pour autant, il brille par sa minutie, sa précision et sa rigueur. Il sait lire les plans et se montre à l'aise avec les chiffres, les projections dans l'espace.

L'ajusteur-mouliste est de plus en plus assisté, dans la réalisation de ses tâches, par des outils technologiques. Il possède donc de bonnes bases en mécanique, électromécanique et/ou automatisation.

Bien que capable de travailler en totale autonomie, l'ajusteur-mouliste aime le travail d'équipe. Il jouit d'un bon sens du collaboratif et d'un bon relationnel.

Les avantages et les inconvénients du métier d'ajusteur-mouliste

PlusLes plus :

    • Des missions et clients variés : peu de routine
    • Une grande autonomie et des déplacements nombreux

MoinsLes moins :

    • Un métier dur sur le plan physique
    • Des heures supplémentaires fréquentes pour garantir les livraisons

Quelles formations pour devenir ajusteur-mouliste ?

Le poste d'ajusteur-mouliste est accessible via un court cursus de formation. En effet, le candidat peut s'orienter dès le niveau collège et s'insérer très rapidement dans le monde professionnel.

Niveau 3 :

  • CAP Mécanique
  • CAP Outillages en moules métalliques

Niveau 4 :

  • Bac pro TM (technicien modeleur)
  • Bac pro TO (technicien outilleur)
  • Bac pro Plastiques et composites
  • Bac pro Génie mécanique et productique.

Afin d'accélérer la prise de responsabilités managériales, l'aspirant ajusteur-mouliste peut pousser jusqu'au niveau 5 (Bac+2) et valider un BTS Etude et réalisation d'outillages de mise en forme des matériaux.

Le candidat peut également travailler dans le secteur aéronautiqu en validant la CPC (commission professionnelle consultative) Monteur de structures d’aéronefs.

Quel est le salaire de l'ajusteur mouliste ?

Comme de nombreux professionnels manuels de l'industrie, l'ajusteur-mouliste débute sa carrière avec un salaire modeste : généralement le SMIC pour un premier poste.

Cependant, la rémunération de l'ajusteur-mouliste connaît par la suite une jolie revalorisation. En effet, elle tourne autour de 2600€ mensuels en cours de carrière.

 

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Tout au long de sa carrière, l'ajusteur-mouliste peut valider des formations complémentaires pour aiguiser ses compétences sur d'autres techniques de fabrication. Il gagne ainsi en polyvalence, et donc en employabilité ainsi qu'en prétention salariale.

Au fil des années, l'évolution professionnelle de l'ajusteur-mouliste est essentiellement hiérarchique. Son expérience lui permet en effet d'acquérir de plus en plus de responsabilités et devenir tour à tour :

  • responsable d’équipe
  • responsable d’atelier
  • responsable de production.

Qui emploie des ajusteurs-moulistes ?

Les principaux recruteurs d'ajusteurs-moulistes sont :

  • des ateliers artisanaux à qui les grands groupes industriels font appel en sous-traitance
  • les PME spécialisées dans la fabrication de matériel industriel.

Chaque année, on compte environ 6000 recrutements en ajusteurs-moulistes.

 

En résumé

Secteur Industrie
Niveau d'étude minimum CAP à Bac
Diplôme conseillé Bac pro
Alternance Oui
Insertion professionnelle Excellente
Salaire débutant SMIC
Voir plus de métiers

Les autres métiers du secteur Industrie

Offres d'emploi du métier Ajusteur mouliste

Emplois par localité

L’emploi par ville pour le métier Ajusteur mouliste

La FAQ des métiers

💶 Quel est le salaire moyen du métier Ajusteur mouliste ?

Le salaire moyen de Ajusteur mouliste est de 25000 €.
En savoir plus

🎓 Quelle est la meilleure formation pour devenir Ajusteur mouliste ?

Le diplome conseillé pour Ajusteur mouliste est Bac pro
En savoir plus

📖 Quelles sont les compétences attendues pour exercer le métier Ajusteur mouliste ?

L'ajusteur-mouliste exerce un métier physique, manuel. Il doit donc jouir d'une certaine force, mais ...
En savoir plus

Quelles sont les avantages et les inconvénients du métier Ajusteur mouliste ?

Des missions et clients variés : peu de routine Une grande autonomie et des déplacements nombreux
En savoir plus