Accueil > Astuces emploi  >  Carrière  >  Trouver sa voie : 4 étapes pour renouer avec ses centres d'intérêts

Trouver sa voie : 4 étapes pour renouer avec ses centres d'intérêts

25830 personnes intéressées par cet article
Trouver sa voie
Shutterstock @Evgeny Atamanenko

“Quel métier veux-tu faire plus tard ?” Je ne sais pas vous, mais cette question m’a hantée pendant très longtemps. Elle continue de se poser aux étapes clés d'un parcours : trouver sa voie à 35 ans, se reconvertir à 45 ans... Parce qu’un seul article ne peut pas résoudre une si grande question, voici notre programme pour trouver sa voie.


Aujourd'hui, nous allons déterminer ce qui vous fait vibrer. Voici nos 4 étapes pour renouer avec ce qui vous plait.


Première étape : se mettre en (bonnes) conditions

  1. Arrêter de se dire qu’un livre ou un test vous donnera la réponse parfaite unique et sans appel. Ne cherchez pas LA solution, mais VOTRE solution.
  2. Sortir de l’idée qu’on ne serait fait que pour une seule voie dans sa carrière. En soit, l’être humain est capable de faire de nombreuses choses. Tout dépend de ce qui nous motive, de nos capacités, de notre personnalité, mais aussi de notre investissement et de nos contraintes. Il vous faut donc se sonder soi-même.
  3. Ne pas s’empêcher de rêver, du moins dans un premier temps. Il est parfois plus facile de faire ce que l’on doit et ce que l’on attend de nous, que d’être soi-même et de faire ce que l’on aime.
  4. Pas besoin de chercher la solution ultime, c’est en commençant petit et en se mettant en chemin qu’on avance
  5. Rencontrer des personnes fait avancer sa réflexion.

Vous êtes prêts ?


Deuxième étape : S’interroger sur ce qui nous pousse à changer

Pour cette étape, inspirons-nous du domaine de la santé et de l’analyse des symptômes ! (Oui, vous avez bien lu). Posez-vous quelques minutes et prenez le temps de la réflexion. Qu’est-ce qui vous pousse à changer de voie ? Quels sont les points qui vous amènent à penser que vous n’êtes pas au “bon endroit” ? Depuis combien de temps vous interrogez-vous sur le sens à donner à votre carrière ? Qu’est-ce qui ne vous plait pas aujourd’hui ? Au contraire, qu'est-ce qui vous plait ?


Boussole


Troisième étape : L’héritage de l’Oncle Ralph

Voici un exercice simple, souvent utilisé en matière d’orientation professionnelle et bien expliqué par Nicolas Galita, dans son blog Dessine toi un emploi.

La consigne est plutôt enthousiasmante. Votre oncle Ralph vous a légué 10 millions d’euros, mais, pour en bénéficier, il faut suivre les instructions inscrites dans le testament. Vous allez passer deux ans à vous consacrer à des tâches. Pendant cette période, vous ne percevez pas l’argent, mais vos dépenses courantes sont couvertes. Pendant la première année, l’objectif est d’apprendre (au sens large). Pas besoin d’aller forcément à l’école, il faut juste apprendre quelque chose. La deuxième année est dédiée à la cause. Vous devez trouver une cause qui aidera les gens à l’échelle de votre quartier, ville, pays ou même planète. Enfin, la troisième année, vous recevrez les 10 millions d’euros.


Les questions qui vous sont posées sont : Où vivez-vous ? Avec qui ? Comment gérez-vous vos journées et votre temps ?


On peut avoir l’impression que sans contrainte, cet exercice est facile… Pourtant, il oblige à renouer avec soi-même. On se rend aussi vite compte qu’on peut tous avoir tendance à dire la même chose. Tant que cela est le cas, n’hésitez pas à refaire l’exercice, jusqu’à trouver votre propre réponse, vos réelles envies.
N’oubliez pas, le plus important est d’être soi, pour trouver ce qui nous fait vibrer.

Deuxième enseignement, il est plus facile de commencer par quelques petits pas, chaque jour, que de rester bloqué à attendre une réponse parfaite qui finit par devenir très angoissante. En revanche, il faut un minimum de direction c’est sûr. Avoir un cap est important, mais pas besoin d’être plus précis pour se mettre en chemin. 


TedX Scott Dinsmore



Quatrième étape : quel travail ne pouvez-vous pas ne pas faire ?

Je vous encourage fortement à regarder le tedX de Scott Dinsmore : Comment trouver un travail que vous aimez ?

Après avoir démissionné d'un poste le rendant malheureux depuis 4 ans, Scott s'est interrogé sur les conditions nécessaires pour trouver un travail que nous aimons. Parmi les conditions nécessaires : avoir un cap, une idée des limites qu'on souhaite repousser. Il explique également que, parfois, il ne faut pas changer l'objectif, mais son environnement. Partant du constat de Jim Rhone : "vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps", il nous démontre l'importance de s'entourer des personnes qui nous amènent à nous dépasser. Ces dernières sont souvent celles qui font déjà bien ce que nous souhaitons faire. Le mimétisme de la réussite paye !

D’après lui, la vraie question à se poser n’est pas : quel travail me conviendrait le mieux ? Mais “Quel est ce travail que je ne peux pas ne pas réaliser ?”. Vous l'aurez compris, être au clair sur les valeurs qui comptent pour nous est fondamental.


La semaine prochaine, nous ferons un zoom sur votre manière de fonctionner. Mieux se connaître est un grand pas pour aller vers ce qui nous correspond. Nous en profiterons pour vous faire part du témoignage du blogueur Tim Ferriss et sa théorie de la semaine de 4 heures pour un équilibre vie personnelle - vie professionnelle.

27/12/2016
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 11 commentaires
Donner mon avis
koviou le 17/06/17
Moi, j'ai quitté mon boulot pour suivre mon mari, aujourd'hui je suis animatrice périscolaire, je pensais que ça me plairait j'aime les enfants je suis manuelle mais au finale je ne m'épanouis pas et je ne sais pas dans quel domaine me diriger.
Réagir
Lumiere10 le 19/01/17
Ce que vous décrivez est tellement vrai ça m'a fait rêver mais hélas la réalité en est tout autres
Je travaille encore dans une entreprise dans laquelle je me sens male jai hate de la quitter je l'espère dans quelques j'y est rencontre les etres humains avec le coeur le plus noir qu'il soit
Jai hate de me reconvertir je suis passionné de règles de justice et jaime le travail bien fait le droit me plait énormément mais à 29 ans avec un bac+2 en techniques commerciales puis je vraiment me former au niveau du droit ? Ce qui est encore plus perturbant c'est que jaime faire beaucoup de choses l'informatique le management CEST dur de me diriger
2 réactions - Réagir
droit juste ? le 18/06/17
un petit conseil, allez faire une stage dans le domaine du droit, chez un professionnel et vous pourrez seulement vous faire une idée de ce qu'est cette profession.
Lumière 10 le 19/06/17
Bonjour droit juste
Merci pour votre réponse je ne pensais pas qu'on pouvait faire un stage juste comme ça sans convention ou meme sans être inscrit dans un cursus de droit
Mais jai bien l'intention de suivre votre conseil
Et si vous avez des pistes à ce sujet merci d'avance je prendrai
Merci
Lili le 18/01/17
Bonjour, je suis entièrement d'accord avec ça je v bientôt perdre mon emploi et suis convaincue q'avant d'en retrouver un... c 'est moi que je vais devoir retrouver et entamer cette démarche...même si la société dans laquelle on vit ne nous permet pas de nous centrer sur nous pour faire les bons choix , il faut tout de même essayer et le meilleur moyen étant de marcher ou faire du sport...histoire d'éclaircir ses idées.
Réagir
Ces conseils peuvent aussi vous intéresser
Qu'est-ce que le délai de carence intérim, ou carence intérimaire ?
Intérim ou CDD : quel est le mieux pour le salarié ? - Jobijoba
Télétravail à domicile : conditions, inconvénients et salaires
Rapport de stage : exemples et modèles
Intérim et chômage : peut-on cumuler ?
Intérim sans diplôme : comment y accéder ?
Voir tous les conseils Recherche d'emploi et évolution de carrière