Accueil > Astuces emploi  >  Carrière  >  Réussir son stage : tous nos conseils

Réussir son stage : tous nos conseils

67 personnes intéressées par cet article
Réussir son Stage : Tous nos Conseils - Jobijoba
© ArthurHidden

Ça y est, après un entretien, vous avez décroché un stage. Surprise : c'est peut-être maintenant que le plus dur commence ! Pour que votre expérience en entreprise ne soit pas qu'une simple ligne sur votre CV, un mal nécessaire à la validation de votre diplôme et rien de plus, il existe des techniques simples mais efficaces.
Comment bien vivre votre stage ? Comment en faire une expérience formatrice et facile à valoriser à l'avenir ? Jobijoba partage avec vous quelques conseils pour réussir votre stage.

Nos conseils :

 

Je choisis un stage qui me motive.

Un conseil évident ? Peut-être, mais il change tout. Adieu le piston, bonjour la vraie motivation ! Un vrai choix du coeur fera de mon stage une expérience utile dans un domaine que je souhaite explorer au cours de ma carrière. Apprendre pendant ma mission, et m'imprégner de la culture du monde du travail pour préparer mon avenir, tel est mon plan.
Pour réussir mon stage, je réponds à des offres qui me parlent vraiment.

 

Je m'adapte à l'entreprise.

C'est au stagiaire de s'adapter à l'entreprise qui le reçoit, et non l'inverse. Autrement dit, je me coule dans les habitudes du lieu sans me démarquer : je respecte les horaires, les codes vestimentaires... Je suis attentif, à l'écoute et observe ce qui se passe autour de moi, en particulier les premiers jours. Surtout, je fais preuve d'humilité : il n'est pas question de me plaindre ou pointer d'éventuels dysfonctionnements. L'entreprise marchait avant mon arrivée et marchera après moi.
Pour réussir mon stage, j'adopte les habitudes de l'entreprise.

 

Je pose des questions.

On n'en voudra jamais à un stagiaire de ne pas être aussi compétent qu'un salarié expérimenté. En revanche, il pourra lui être reproché de cacher ses lacunes. De là la phrase indispensable pour réussir mon stage : « je ne sais pas. » Avouer mon inexpérience, c'est inviter son interlocuteur à m'expliquer, à me montrer, à m'accompagner tandis que je fais. C'est donc l'occasion d'acquérir de nouvelles compétences pour gagner en autonomie. Accepter de dire « je ne sais pas », c'est ne plus avoir à le dire par la suite. Attention, toutefois, à être très attentif lors des explications ! Demander à mes collègues de m'expliquer plusieurs fois la même chose peut se retourner contre moi. Je dois donc prouver que les explications qu'on me fournit me rendent opérationnels.
Pour réussir mon stage, je fais preuve de modestie et de curiosité.

 

J'inspire confiance autour de moi.

On l'oublie trop souvent, mais le stage permet d'acquérir non seulement des savoir-faire, mais aussi des savoir-être. Les deux sont d'ailleurs liés : plus j'adopte une attitude professionnelle, plus mes supérieurs et collègues me prendront au sérieux et me confieront des missions valorisantes. Je dois donc leur donner des gages de ma maturité et me montrer ponctuel, organisé (je range mon bureau tous les soirs avant de partir), méthodique. Je fais également preuve d'initiative. Lorsque j'ai fini les tâches que l'on m'a attribuées, au lieu de me tourner les pouces, je me tourne vers mon équipe et me renseigne : « puis-je aider quelqu'un ? ». Ce dynamisme me permet peu à peu d'étendre mon domaine de responsabilités et quitter la photocopieuse !
Pour réussir mon stage, je me comporte comme un véritable salarié, faisant preuve de professionnalisme et d'initiative.

 

Je travaille mon réseau.

Les stages sont l'opportunité rêvée de me faire des contacts pour ma vie professionnelle future. Il est donc indispensable de ne pas rester dans mon coin mais d'échanger avec les salariés de l'entreprise. J'ai beau n'être qu'en stage, je travaille avec eux sur le même projet et nos objectifs sont les mêmes. De plus, échanger avec les stagiaires est moins souvent une perte de temps qu'une expérience valorisante pour l'employé. En lui posant des questions sur ses missions et son parcours, je lui permets de se mettre en valeur et transmettre son savoir. Je n'hésite donc pas à discuter avec mes collègues Bonus : je leur envoie mon rapport de stage avec un petit mot personnalisé, sans oublier de les inclure dans les remerciements.
Pour réussir mon stage, je me montre sociable et me fais connaître.

 

Je valorise mon expérience.

Un stage, c'est un premier pas dans le monde professionnel. C'est -idéalement- un tremplin vers la signature d'un premier contrat. Encore faut-il savoir mettre en valeur cette expérience sur mon CV et lors de mes futurs entretiens d'embauche. Pour ce faire, je tiens tout au long de mon stage un carnet de bord dans lequel je consigne au fur et à mesure les missions qu'on me confie et les compétences que je pense avoir développées. J'essaie d'utiliser dans ma rédaction du vocabulaire professionnel, et de m'attacher autant aux savoir-faire qu'aux savoir-être. Ainsi, je facilite la rédaction ultérieure de mon rapport de stage avec mon maître de stage et m'habitue à parler de mon expérience en stage avec précision et recul.
Pour réussir mon stage, j'apprends à en parler dans une perspective de carrière.

05/01/2021
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 0 commentaires
Donner mon avis
Ces conseils peuvent aussi vous intéresser
Qu'est-ce que le délai de carence intérim, ou carence intérimaire ?
Intérim ou CDD : quel est le mieux pour le salarié ? - Jobijoba
Télétravail à domicile : conditions, inconvénients et salaires
Rapport de stage : exemples et modèles
Intérim et chômage : peut-on cumuler ?
Intérim sans diplôme : comment y accéder ?
Voir tous les conseils Recherche d'emploi et évolution de carrière