Accueil > Astuces emploi  >  Carrière  >  Intérim : les avantages et inconvénients pour le salarié

Intérim : les avantages et inconvénients pour le salarié

676 personnes intéressées par cet article
L'intérim : avantages et inconvénients
© drobotdean

Longtemps déconsidéré, l’intérim (ou « travail temporaire ») gagne en importance au sein du monde du travail, aussi bien auprès des employeurs que des salariés. Pour ces derniers, il constitue en effet un excellent accélérateur de carrière. De fait, le travail intérimaire permet l’acquisition rapide d’un réseau ainsi que de compétences professionnelles immédiatement opérationnelles.
Malgré tout, l’intérim ne convient à tous les candidats ou toutes les situations. Temporaire par définition, autrement dit précaire, il ne permet pas de se forger de situation stable, ni de gagner en responsabilités hiérarchiques.
Jobijoba pèse pour vous les avantages et inconvénients du recours à l’intérim.



Sommaire de l'article :

  1. Les avantages du contrat intérimaire

 

  1. Les inconvénients du contrat intérimaire

 

1. Les avantages du contrat intérimaire

Un niveau de rémunération intéressant

L’intérimaire touche, en plus de sa rémunération horaire, un certain nombre de primes, versées par l'agence. Celles-ci, similaires à celles versées à l'issu d'un CDD, découlent du caractère précaire des contrats et revalorisent fortement les revenus d’une mission.

Deux d’entre elles concernent la totalité des contrats d’intérim :

  • l’IFM (indemnité de fin de mission). A l’instar de la prime de précarité des CDD, elle est versée en fin de mission et correspond à 10% de la rémunération brute totale.
  • l’ICCP (indemnité compensatrice de congés payés), qui s’élève à 10% de la rémunération brute totale, IFM comprise.

Le total perçu par les intérimaires en fin de mission est donc largement supérieur au seul salaire horaire.
Certains intérimaires (notamment dans le bâtiment ou les travaux publics) touchent également de primes sectorielles liées, par exemple, aux jours d’arrêt des travaux pour cause d’intempéries. Ces dernières sont annoncées dans le contrat de travail.

 

Des expériences variées sur le CV

Parce qu’il met le salarié dans des situations variées, le travail temporaire est un excellent vecteur d'acquisition d'expérience, de professionnalisation. Il permet en effet d’accélérer certains leviers d’insertion professionnelle, tels que :

  • l’acquisition d’un réseau, par la multiplication des expériences en entreprise
  • le développement de compétences professionnelles solides, CV fourni
  • l’adaptabilité rapide à des process différents.

C’est pourquoi les intérimaires sont très recherchés par les entreprises de certains secteurs d’activité, notamment le bâtiment, la santé ou les services. Au total, un intérimaire sur quatre se voit proposer un contrat à durée indéterminée (CDI) à l’issue de sa mission de travail temporaire.

Telle une formation de terrain, l’intérim est également privilégié dans le cadre d’une reconversion professionnelle, puisque le travail temporaire permet au professionnel de se confronter à la réalité d’un métier et d’acquérir une expérience solide, des compétences directement opérationnelles dans les entreprises. L'agence de travail temporaire a pour rôle de favoriser le recrutement des intérimaires en reconversion en mettant en avant leur CV.

 

Une carrière entre souplesse et sécurité

Le travailleur intérimaire est libre d’organiser son temps de travail selon ses besoins et ses envies, notamment à l’échelle annuelle. Il peut ainsi modeler son emploi du temps en privilégiant certains types de contrats : temps complet ou partiel, durée de la mission, périmètre géographique… L’intérim est donc particulièrement adapté aux professionnels à la recherche de souplesse professionnelle.

Malgré cela, l’intérimaire jouit d’une certaine sécurité. Contrairement à l’auto-entrepreneur responsable de démarcher et agrandir sa clientèle, l’intérimaire dépend d’une agence de travail spécialisée. Cette agence se charge de la liaison avec les entreprises et lui propose régulièrement de nouveaux contrats de travail temporaire adaptés à son profil.C'est elle qui se charge du recrutement des intérimaires. Le travailleur intérimaire gagne donc en temps et en sécurité par rapport aux salariés indépendants ou aux salariés en CDD.

 

☹ 2. Les inconvénients du contrat intérimaire

Des contrats temporaires... donc précaires

Également appelé « travail temporaire », l’intérim est par définition précaire : les contrats sont de durée variable d'une entreprise à l'autre, et aucune certitude n’existe quant à la possibilité d’enchaîner rapidement deux missions. Elle se rapproche en cela du CDD. L’incertitude fait donc partie intégrante de la carrière de l’intérimaire, qui peut être confronté à une irrégularité de revenus (notamment dans les professions saisonnières). Le travail intérimaire suppose donc d’être bon gestionnaire, mobile, et d’accepter une certaine part d’instabilité.

De plus, la précarité des contrats intérimaires peut rendre difficile certains actes de la vie privée, comme l’obtention d’un prêt bancaire ou la signature d’un contrat de location. Les mentalités évoluent peu à peu, mais ne placent pas encore le travail intérimaire sur le même plan que les contrats à durée indéterminée.

 

Des acquis toujours remis en question

Le travailleur intérimaire se distingue par une qualité principale : l’adaptabilité. En effet, il lui faut constamment remettre en question ses savoirs et savoir-faire, ses process. Chaque entreprise présente en effet ses propres hiérarchies et méthodes dans lesquelles le candidat doit se mouler, même pour un contrat très court. Souplesse et modestie sont donc primordiaux pour les professionnels du travail temporaire.
Par conséquent, le travail intérimaire n’en guère recommandé aux candidats attachés à une certaine routine professionnelle ou aux relations interpersonnelles.

 

Un statut peu valorisé

Le travail intérimaire est parfait pour développer des compétences de terrain, rester actif en période de chômage ou amorcer une réorientation professionnelle. Il est en revanche peu conseillé aux candidats désireux de « faire carrière » et acquérir des responsabilités. En effet, l’intérimaire ne remplit le plus souvent que des missions ponctuelles auprès de l’employeur, duquel il se sépare une fois le travail achevé. Difficile, dans ces conditions, d’espérer se lier au reste des équipes de manière durable, de prouver ses compétences et donc d’espérer remplir autre chose que des missions opérationnelles. Les tâches confiées à l’intérimaire sont donc peu valorisantes et rarement stratégiques. Pour les ambitieux, l’intérim doit par conséquent être vécu comme un tremplin vers l’obtention d’un CDI en bonnes et dues formes.

18/05/2020
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 0 commentaires
Donner mon avis
Ces conseils peuvent aussi vous intéresser
Intérim : les secteurs et les entreprises qui recrutent le plus
L'intérim, comment ça fonctionne ?
La prime de fin de contrat intérim
Comment s'inscrire en Intérim ?
Être en intérim quand on est étudiant
CDII : ce qu'il faut savoir sur le CDI intérimaire
Voir tous les conseils Recherche d'emploi et évolution de carrière

La FAQ de la recherche d’emploi

💶 Comment puis-je estimer mon salaire ?

Vous pouvez estimer votre salaire grâce à notre analyseur de CVs.
En savoir plus

👤 Comment créer un compte sur Jobijoba ?

Vous pouvez facilement vous inscrire et bénéficier de toute les fonctionnalités de Jobijoba. C’est gratuit !
Créer un compte

🏠 Comment trouver les offres d’emploi urgentes près de chez moi ?

Vous pouvez rechercher par ville, métier, entreprise et trouver des offres d’emplois pertinentes.
En savoir plus

🚀 Comment trouver la formation qui va booster ma carrière ?

Vous pouvez trouver votre formation idéale par une simple recherche.
Trouver ma formation