Accueil  >  Astuces emploi  > Interviews  > Interview Alexandre Renoult

Interview Alexandre Renoult

839 personnes intéressées par cet article
Alexandre Renoult

Découvrez aujourd'hui l'interview d'Alexandre Renoult, Directeur Général du cabinet de recrutement Rhésolution.

Fort de ses expériences dans le milieu des ressources humaines, il répond à toutes nos questions : CV, lettre de motivation, entretien d'embauche...



De manière générale, quelles sources favorisent les entreprises pour trouver leurs candidats ?

Depuis que le recrutement est recrutement, il subsiste deux types de sources exploitées par les entreprises. Les candidatures suite à une annonce d'un côté. La cooptation d'un autre. Les candidatures suite à annonce répondent à la question: « Qui est à l'écoute d'opportunité à ce moment T ? ». Le principe de cooptation répond pour sa part à la question «Qui de mon réseau le plus direct est à l'écoute d'opportunité ? ».
L'arrivée des réseaux sociaux vient bouleverser ce binôme en ouvrant le spectre des entreprises dans leurs recherches de nouveaux candidats. Cette 3ème source permet de solliciter «hors-réseau» un profil pas nécessairement «en recherche». C'est en cela que les réseaux sociaux accélèrent en partie les processus de recrutement.



Après vous être parvenu, quel est le chemin parcouru par le CV d'un candidat ?

Rapidement, le CV est intégré à notre logiciel de gestion de candidature. J'en profite donc pour ainsi souligner l'importance de l'utilisation des mots clés dans le CV afin que votre CV soit correctement classifié. Autre point non négligeable, par pitié, arrêtez les CV en .jpg ou réalisé sous Excel. C'est une catastrophe à lire ou à consulter, mais la majorité des moteurs de gestion de candidatures n'intègreront pas votre pièce jointe.
Ensuite, le CV est rapidement consulté par le consultant en charge de la mission pour analyse. Formations, expériences, niveaux de salaire, de langues, etc... Vous êtes rapidement joint au téléphone (ou pas, auquel cas vous recevez une réponse négative) pour un premier échange dit de «qualification». Si tout va bien, vous voilà embarqué dans notre processus de recrutement !



Qu'est-ce qui caractérise un bon CV à vos yeux ? Et inversement ?

La première réponse qui me vient à l'esprit est bateau mais très factuelle: «Un CV qui donne envie d'être lu».
Pour faire simple, il serait peut-être plus direct et rapide de définir ce qu'est un mauvais CV: peu/pas clair, truffé d'informations «maquillées», trop de couleurs, trop de fantaisies pour un corps de métier qui ne le nécessite pas, une photo qui ne vous met pas en valeur, un titre non adapté au poste pour lequel vous postulez, etc...

Quoi qu'il advienne, le bon CV est celui qui vous permet de décrocher le job ! Tout autre conseil des différents consultants sera alors à remiser au placard: c'est vous qui aurez raison ! Misez sur votre bon sens.



Que pensez-vous des CV originaux ? Un exemple à nous donner ?

Encore une fois, selon le corps de métier visé, l'originalité peut être payante mais aussi dévastatrice. Par exemple, un CV coloré (bariolé) et très «graphique» pour un poste de Directeur Financier, passera moins bien que pour un poste de Designer Industriel.
Toujours est il que votre «originalité» doit répondre à un réel besoin de différenciation. Mais attention au hors-piste !
Un jour, je reçois un CV pour un poste de commercial présenté sous forme de prospectus. L'idée n'est pas mauvaise, phrases accrocheuses et tape-à-l'oeil, feuille pliée en 3, etc... Sympa à première vue ! Sauf que dans sa lettre de motivation, ce commercial m'explique par A+B qu'il s'appuie sur des techniques de prospection «nouvelle école», etc...
D'un coup, j'ai trouvé que son CV desservait totalement le message que cette personne souhaitait faire passer ! Si vous jouez l'originalité, soyez sûr de votre coup ! Enfin, si je fais personnellement partie d'une génération ouverte de recruteurs, attention aux esprits moins ouverts !



Lettre de motivation manuscrite : d'actualité ou dépassée ? Que pensez-vous du mail de motivation ? Que recommandez-vous : une LM en pièce-jointe ou directement dans le corps du mail ?

Je ne serai pas objectif sur le coup de la lettre de motivation: je n'en demande jamais ! Du moins pas dans sa forme telle qu'on l'imagine. En effet, quel intérêt de lire 100 lettres copiées collées sur les mêmes sites web ? Aucun !
Pour ma part, je demande plus régulièrement une Lettre de Démonstration de Motivation. Par exemple, toujours pour un poste de commercial, plutôt que de lire une lettre insipide, je préfère lire quelques mots répondant à la question «Qu'est ce qui différencie, selon votre expérience, la relation grands comptes d'une relation d'affaire autre ?»
Plus efficace à mon goût, cela oblige les candidats à réfléchir un peu, mettant au passage à l'épreuve le niveau d'orthographe, etc...



Anxiété, réponses floues, mauvaise connaissance de l'entreprise, expériences professionnelles mensongères... En entretien, qu'est ce qui est pour vous rédhibitoire ?

Tout d'abord, le manque de savoir vivre. Une personne qui rentre dans «ma bulle», se montrant trop familier, trop direct, trop éloigné des convenances sociales, etc... Plus facile à corriger: les odeurs. La dernière cigarette avant de monter en entretien est à proscrire. Qui plus est si votre interlocuteur est un non-fumeur. L'odeur de tabac froid se repère à des kilomètres... Les parfums sont aussi à utiliser avec parcimonie...
Passons de la forme au fond. Les mensonges se voient ainsi rapidement. Un candidat qui ne se souvient plus des dates de changement de poste attise ma méfiance. Des chiffres clairement surgonflés, n'en parlons pas ! Pour finir, votre entretien n'est pas terminé quand le recruteur pose son stylo ! Evitez par exemple de vous changer (chemise-->torse nu-->t-shirt) sur le parking du cabinet ! Si, si c'est du vécu !



Qu'est-ce qu'une bonne relance candidat selon vous ? Que doit faire un candidat suite à une réponse négative ?

Une bonne relance suite à un entretien doit se faire dans les 5 à 7 jours selon ce que vous a dit le consultant. Suite à une réponse négative, bien entendu, demandez des explications précises au consultant sur ce qui a fait qu'il a retenu d'autres CV que le vôtre.
Plus généralement, sachez vous montrer beau joueur même si cela est difficile à entendre et comprendre. Rien de pire qu'un candidat qui ne sait pas perdre et qui, pire, se grille définitivement, par des mots qu'il regrettera sûrement par la suite.



Quelle serait votre définition du recrutement 2.0 ? (une utopie ? de réelles opportunités ?)

Le recrutement 2.0 n'est plus une utopie mais une réalité du quotidien. A mon niveau, le recrutement 2.0 est celui qui rapproche les candidats des recruteurs et les recruteurs des candidats. Les rapports en sont simplifiés, plus directs et vont droit au but. Dans ce sens, il me semble que les candidats peuvent en être avantagés, puisqu'ils peuvent rentrer en contact directement avec un corps de métier qui était jusque là réputé pour évoluer dans une tour d'ivoire.



Quelles nouvelles problématiques/opportunités le recrutement 2.0 a-t-il fait surgir pour les candidats en recherche d'emploi ?

Bien entendu, le recrutement 2.0 s'appuie essentiellement sur les réseaux sociaux digitaux. En cela, les réseaux peuvent naturellement porter préjudice. Il me semble que les candidats sont de plus en plus informés des danger de ce type d'outils.
D'ailleurs, à en juger par le nombre de profils Facebook convenablement bloqués, il semblerait que le message passe de mieux en mieux.
Pour autant, là aussi, j'invite les candidats à faire preuve de bon sens dans leur utilisation des réseaux sociaux. Avancez à petits pas, maîtrisez l'outil, avant de faire une erreur (souvent irréparable sur le web...).



Dans le cadre d'une recherche d'emploi, quelle stratégie doit-on mettre en place sur Internet ? Quels sont les étapes et les sites incontournables ?

Premier geste simple, «googlisez» votre nom. Que dit le grand Google de vous ? Rien ? C'est louche ! Trop ? C'est embêtant !
Faîtes d'abord le point sur la situation marketing de votre produit: VOUS ! A partir de là, vous pouvez dérouler un plan relativement simple et qui s'articule autour de 5 sites:
- Aliaz pour rassembler en un lieu tous vos accès réseaux sociaux, et qui va améliorer votre référencement sur Google notamment.
- Doyoubuzz pour, là aussi, verrouiller votre identité numérique, faisant étalage de vos compétences professionnelles. C'est votre CV en ligne.
- Viadeo, Linkedin pour participer aux groupes de discussion, échanger avec vos pairs ou des recruteurs sur des sujets sur lesquels vous aurez à coeur de vous mettre en évidence.
- Google alertes qui vous permettra d'avoir une alerte dès votre nom sera cité sur le web.



Les réseaux sociaux font-ils partie de vos outils de recrutement ?

Les réseaux sociaux font définitivement partie de nos outils de travail:
- pour le sourcing: sonder les réseaux pour trouver les meilleurs candidats
- pour l'entretien: afin de remonter les organigrammes, s'assurer que les trajectoires candidats coïncident avec celle des autres, de la société, etc...
- pour l'après entretien: prises de références, recommandations, etc....


Pour finir, une anecdote de recrutement à nous raconter ?

J'ai reçu dernièrement un CV qui m'a fait rire, et que j'ai trouvé ingénieux. Une jeune femme remplissait la mission la plus difficile qui soit: rédiger un CV après 8 années de congé parental pour retourner sur son métier d'origine. Au lieu de laisser un blanc glacial au milieu du CV et d'éviter que la dernière expérience date de 2004, cette personne a joué la carte de l'humour, avec efficacité:


«2004-2011 Congé parental - Création d'une famille nombreuse
- Gestion de crises
- Plan de communication sur les bienfaits de l'épinard
- Reprise en main du Comptoir de Noël - bénéfice doublé !»


Sympa non ?



28/08/2012
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager ! 0 commentaires
Donner mon avis
Ces interviews peuvent aussi vous intéresser
Article Trouver un job quand on a un handicap, mode d'emploi ?
Article Smaïl Maakik (E-Works) : "Le web et ses métiers évoluent vite"
Article CV original : la bonne stratégie ?
Article Gifi : un des meilleurs employeurs de France ?
Actualité A l'assaut du Forum Jobs d'Eté Etudiants 2019 - Du 15 au 17 avril à Paris
Actualité Salon de l'Emploi Automobile les 4 et 5 octobre 2018 à Paris
Voir toutes les interviews